NOUVELLES

Lewis Hamilton domine les essais libres du Grand Prix de Singapour

19/09/2014 11:35 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

SINGAPOUR - Lewis Hamilton de Mercedes a dominé la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Singapour pendant que son coéquipier et actuel meneur au championnat Nico Rosberg et le champion du monde en titre Sebastian Vettel ont connu des ennuis.

Hamilton a signé son meilleur tour du circuit de Marina Bay en une minute 47,490 secondes, un dixième de seconde devant la Ferrari de Fernando Alonso, qui s'était montré très solide en inscrivant le meilleur chrono de la première séance.

«La pole a toujours été très importante ici, a expliqué Hamilton. Être devant sera crucial et c'est mon objectif en qualification demain (samedi).

«Nico est très rapide, tout comme les Ferrari et les Red Bull, mais je me sens bien ce week-end et je me concentre sur mon propre travail.»

Les espoirs de Rosberg de faire mieux que son coéquipier ont tourné court quand son tour rapide avec les pneus super tendres a été compromis par un drapeau rouge causé par l'accident de Pastor Maldonado. Il s'est finalement classé 13e.

«L'accident de Maldonado m'a forcé à arrêter mon tour rapide. Je n'ai fait que la première moitié mais la voiture était formidable. Ce circuit constitue habituellement un grand défi. C'est l'une des pistes les plus difficiles avec tous ces virages et ces bosses... mais ça procure de fortes sensations.»

Vettel est sorti en piste seulement pour les huit dernières minutes de la deuxième séance après un bris de moteur de sa Red Bull à la fin de la première. L'Allemand, qui a remporté les trois dernières courses à Singapour, est néanmoins parvenu à se hisser au cinquième rang du classement.

«Je n'ai pas été en mesure de tirer le meilleur parti des pneus tout de suite, a commenté Vettel. Mais, dans l'ensemble, je suis très heureux. Je suis sûr que nous pouvons améliorer la voiture. Nous devrions être en bonne position demain.»

Si le moteur Renault qui a connu des problèmes était celui réservé pour les séances d'essais du vendredi plutôt que pour les qualifications et la course, il a réduit les options de l'équipe en vue des dernières courses de la saison. Ayant déjà utilisé les cinq moteurs de course autorisés cette saison, le prochain changement de Vettel lui vaudrait une pénalité de 10 places sur la grille.

Son coéquipier Daniel Ricciardo, le seul pilote qui peut raisonnablement lutter avec les deux pilotes Mercedes au championnat des pilotes, a réalisé le troisième chrono. L'Australien, qui a gagné deux des trois dernières courses, totalise 166 points comparativement à 238 pour Rosberg et 216 pour Hamilton.

«J'ai le sentiment que les Mercedes peuvent probablement faire encore mieux, a dit Ricciardo. Nous le pouvons aussi, mais sans doute pas suffisamment pour les rejoindre. Mais nous avons espoir qu'une bonne soirée de travail rapportera des dividendes demain.»

La Ferrari de Kimi Räikkönen a enregistré le quatrième chrono. Aucun des deux pilotes de Ferrari n'a fait mieux qu'une quatrième position en qualification cette saison.

La solide performance des Ferrari se veut un tonique pour l'équipe après les résultats désastreux du précédent Grand Prix à Monza, qui a entraîné le départ de Luca di Montezemolo de la présidence de Ferrari.

Si Ferrari a agréablement surpris, Williams a connu une journée décevante. Felipe Massa et Valterri Bottas se sont contentés des 17e et 18e chronos sur ce circuit sinueux qui ne leur a pas permis d'exploiter la vitesse de leur monoplace en ligne droite.

PLUS:pc