NOUVELLES

Élections en Nouvelle-Zélande: John Key et le Parti national en bonne posture

19/09/2014 08:55 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande - Les citoyens de la Nouvelle-Zélande ont commencé samedi à enregistrer leurs votes après une campagne électorale générale durant laquelle le premier ministre John Key briguait un troisième mandat.

Selon des sondages, le Parti national, une formation de centre-droite, est le plus populaire, et M. Key est le favori de la course. Ces tendances pourraient toutefois être renversées si les partis d'opposition gagnent plus de la moitié des sièges du Parlement et forment une coalition.

Le plus sérieux rival de M. Key est David Cunliffe, chef du Parti travailliste.

La campagne néo-zélandaise a été marquée par un scandale après la sortie d'un livre, écrit par un journaliste d'enquête et militant libéral, qui expose les liens du Parti national avec un blogueur conservateur. La ministre de la Justice, Judith Collins, a quitté ses fonctions ministérielles après que M. Key eut affirmé qu'elle s'était rapprochée du blogueur pour tenter de nuire au directeur du Bureau des fraudes graves, qu'elle supervisait.

Un autre parti dans la course est celui de l'entrepreneur Kim Dotcom, fondateur du défunt site Megaupload. M. Dotcom, dont le vrai nom est Kim Schmitz, se défend contre des procureurs américains qui tentent de l'extrader pour des accusations de fraude. Les procureurs soutiennent que le site Megaupload était utilisé pour télécharger illégalement de la musique et des films. M. Dotcom affirme qu'il ne peut être tenu responsable pour ceux qui utilisaient son site à des fins illégales.

Les sondages indiquent que son parti pourrait remporter deux ou trois sièges sur les 120 du Parlement.

Les bureaux de vote fermeront à 19 h samedi (3 h, heure de Montréal). Les résultats finaux sont attendus avant 23 h 30 (7 h 30, heure de Montréal.)

PLUS:pc