NOUVELLES

Le premier ministre écossais annonce sa démission après la victoire du Non

19/09/2014 11:24 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

LONDRES - Le premier ministre écossais Alex Salmond a annoncé sa démission, vendredi, quelques heures après la victoire du Non au référendum sur l'indépendance de l'Écosse.

Lors d'une conférence de presse, M. Salmond a déclaré qu'il était fier de sa campagne pour le camp du Oui et du taux de participation sans précédent au scrutin.

«Pour l'Écosse, la campagne [d'indépendance] n'est pas terminée et le rêve ne mourra jamais», a-t-il lancé.

M. Salmond a également démissionné de la direction du Parti national écossais (SNP).

Il avait été élu premier ministre de l'Écosse en 2007, en promettant d'organiser un référendum sur l'indépendance. Il avait alors fait fi de l'incrédulité générale en prédisant une victoire d'ici dix ans.

M. Salmond a indiqué qu'il resterait en poste en attendant l'élection d'un nouveau leader en novembre, et qu'il continuerait ensuite à siéger au Parlement écossais.

«Ce fut le privilège de ma vie de servir l'Écosse comme premier ministre, a-t-il dit. Mais comme je l'ai souvent déclaré pendant la campagne référendaire, ce n'est pas à propos de moi ou du SNP.»

«Nous avons perdu le vote référendaire, mais nous portons toujours l'initiative politique. Et encore plus important, l'Écosse peut toujours émerger comme la véritable gagnante», a-t-il ajouté.

«Nous avons désormais l'occasion de tenir Westminster responsable de ses engagements concernant la dévolution de pouvoirs supplémentaires à l'Écosse. Cela place l'Écosse dans une position très avantageuse.»

PLUS:pc