NOUVELLES

Mairie de Toronto: Doug Ford repousse le début de sa campagne pour visiter son frère

19/09/2014 02:35 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST
Carlos Osorio via Getty Images
TORONTO, ON - SEPTEMBER 10: Councillor Doug Ford after the press conference. Earlier today Mayor Rob Ford attended Humber River Hospital's Church Street Emergency Department, complaining of abdominal pains that have persisted for at least three months and have become worse in the last 24 hours. Examination and investigation has resulted in a working diagnosis of a tumor. The Mayor has been admitted to allow for further investigation to obtain a definitive diagnosis. (Carlos Osorio/Toronto Star via Getty Images)

TORONTO - Le conseiller municipal Doug Ford a repoussé à ce week-end le lancement officiel de sa campagne à la mairie de Toronto, qui devait avoir lieu vendredi, pour passer du temps avec son frère, le maire Rob Ford, qui subit un traitement de chimiothérapie pour combattre une forme rare de cancer.

Doug Ford a remplacé son frère la semaine dernière après que le premier magistrat eut abandonné sa campagne électorale après la découverte d'une tumeur dans son abdomen.

Si Doug Ford avait d'abord parlé d'un début de campagne pour vendredi, un porte-parole a plutôt indiqué qu'il consacrerait la journée à des rencontres et qu'il passerait du temps avec son frère hospitalisé.

Il prévoit toutefois faire ses premières sorties samedi dans le quartier de sa famille, dans l'extrême ouest de Toronto, un bastion où son frère s'est fait élire pendant dix à titre d'échevin, avant d'accéder à la mairie en 2010.

Rob Ford se présentera quand même comme conseiller municipal. On ignore toutefois s'il sera capable d'assurer une présence durant la campagne, en raison des traitements agressifs qu'il subira d'ici le vote, le 27 octobre.

Depuis son lit d'hôpital, jeudi, Rob Ford a tenté d'aider son frère à gagner la faveur populaire. Dans un message enregistré d'un voix affaiblie, il a prié les électeurs de voter pour Doug afin qu'il puisse poursuivre son travail.

Doug Ford a affirmé qu'il avait hâte à son premier débat, qui aura lieu mardi prochain. Il affrontera notamment l'ancienne député néo-démocrate Olivia Chow et John Tory, ancien chef des progressistes-conservateurs de l'Ontario.

Interrogé sur le peu de temps qu'il avait pour se préparer à ce débat, M. Ford a répondu qu'il avait amorcé sa préparation il y a quatre ans.

«Je débats depuis quatre ans à l'Hôtel de ville, avec des gens beaucoup plus combatifs», a-t-il dit.

Il a affirmé qu'il s'en tiendrait, à peu de détails près, à la plateforme électorale de son frère, qui inclut un ambitieux plan d'expansion du réseau de métro de la ville.

Rob Ford a reçu mercredi un diagnostic de liposarcome malin — une forme rare et agressive de cancer qui se développe dans les cellules adipeuses et peut attaquer divers tissus mous. Son rôle comme maire était plus ou moins symbolique depuis novembre dernier. Le conseil municipal l'avait dépouillé de la majorité de ses pouvoirs après le scandale qu'il a causé en avouant avoir consommé du crack. Il était de retour à l'Hôtel de ville depuis deux mois, après avoir passé quelques semaines en désintoxication.

Son médecin a fait savoir qu'il subirait d'abord deux rondes de chimiothérapie, et que la prochaine étape du traitement serait décidée par la suite.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les nombreux visages de Rob Ford