NOUVELLES

Deux étudiants français sont blessés par un homme armé et malade

19/09/2014 07:34 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

PARIS - Deux étudiants français ont été blessés vendredi, dont un grièvement, quand un homme malade et armé d'un fusil de chasse a ouvert le feu contre eux.

Un troisième étudiant a été traité pour un choc nerveux, a révélé le directeur de l'école parisienne Saint-Thomas d'Aquin.

Le ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, a expliqué que l'attaque s'est produite à Vezelay, en Bourgogne, à 230 kilomètres au sud-est de Paris. Les trois étudiants ont été hospitalisés.

Le bureau du maire de Paris, d'où sont originaires les victimes, a expliqué qu'un homme connu pour avoir des problèmes de santé mentale a tiré sur les étudiants depuis sa résidence.

Les blessés sont âgés de 16 et 17 ans. Les étudiants visitaient Vezelay, qui est connue pour sa cathédrale du 12e siècle juchée au sommet d'une colline. La ville est très populaire auprès des pélerins.

L'homme d'une quarantaine d'années s'est terré chez lui pendant plusieurs heures, dans le village voisin d'Asquins, avant que la police n'obtienne sa reddition.

La mairesse d'Asquins, Isabelle Georgelin, a indiqué à la statio iTele que l'homme avait déjà été hospitalisé pour des troubles mentaux et qu'il se comportait étrangement depuis qu'il avait cessé de prendre sa médication. Il aurait ainsi récemment déversé des détritus devant la cathédrale, qui figure parmi les sites du patrimoine mondial de l'Unesco.

PLUS:pc