NOUVELLES

Syrie: Assad a violé l'accord sur les armes chimiques en utilisant du chlore, accuse John Kerry

18/09/2014 06:38 EDT | Actualisé 18/09/2014 06:44 EDT
Pool via Getty Images
SYDNEY, AUSTRALIA - AUGUST 12: US Secretary of State John Kerry speaks to the media during a press conference at the conclusion of the AUSMIN talks at Admiralty House on August 12, 2014 in Sydney, Australia. US Secretary of State John Kerry and Defence Secretary Chuck Hagel are meeting with their Australian counterparts Australian Foreign Minister Julie Bishop and Australian Defence Minister David Johnston at the annual Australia-United States Ministerial Consultations (AUSMIN), which will focus on regional security and enhanced military co-operation. (Photo by Dan Himbrechts - Pool/Getty Images)

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a accusé jeudi le régime du président syrien Bachar al-Assad d'avoir violé l'accord international sur l'élimination de son arsenal chimique en ayant eu recours cette année à des armes au gaz de chlore.

"Il existe des preuves d'utilisation de chlore par Assad", a déclaré M. Kerry devant la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants. Il avait déjà évoqué de tels soupçons contre Damas, mais n'avait jamais été aussi affirmatif.

Les Etats-Unis ont également des "interrogations sur une série d'autres faits" qui font l"objet d'une enquête et pourraient violer la convention internationale sur les armes chimiques, a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

Le chlore a été utilisé en tant qu'arme chimique en Syrie de manière "systématique et répétée", avait confirmé le 10 septembre l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) chargée de l'enquête sur les allégations d'attaques au gaz dans ce pays en guerre.

L'enquête sur l'utilisation de chlore avait été annoncée fin avril après que la France et les États-Unis eurent accusé le régime d'avoir utilisé un produit chimique industriel dans des attaques contre les bastions rebelles.

Aux termes d'un accord international de septembre 2013, le gouvernement syrien a pratiquement détruit toutes les armes chimiques qu'il avait au préalable recensées, dans une déclaration faite à l'OIAC, mais des discussions continuent à propos d'éventuelles erreurs ou omissions dans cette liste.

Le régime du président syrien Bachar al-Assad et les rebelles s'accusent mutuellement d'utiliser des agents chimiques, dont le chlore, depuis le début de ce sanglant conflit, en mars 2011.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Le conflit en Syrie (août 2014)