NOUVELLES

Pas d'appui automatique d'Unifor au NPD aux prochaines élections fédérales

18/09/2014 04:59 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le Nouveau Parti démocratique (NPD) ne pourra compter sur l'appui automatique du puissant syndicat Unifor lors de la prochaine élection fédérale.

Les dirigeants du plus grand syndicat du secteur privé au Canada, avec plus de 300 000 membres, proposent un vote stratégique, que ce soit pour le NPD, le Parti libéral du Canada (PLC), voire le Bloc québécois, afin d'assurer le plus de défaites possibles aux candidats du Parti conservateur.

En prônant un vote stratégique, Unifor demande ainsi à ses membres de parfois mettre de côté leurs allégeances politiques afin de voter pour le candidat qui a le plus de chances de défaire le candidat conservateur.

Au Québec, Unifor cible les cinq circonscriptions fédérales détenues par des conservateurs, selon ce qu'a indiqué le directeur québécois d'Unifor, Michel Ouimet, en entrevue à La Presse Canadienne jeudi.

Ainsi, le mot sera passé aux syndiqués de voter, dans ces circonscriptions ciblées, pour le favori ou celui qui figure derrière un conservateur dans les sondages.

Si M. Ouimet a concédé qu'il y a un danger de diviser le vote et que des membres du syndicat risquent de ne pas aimer se faire dicter pour qui voter, il est primordial, selon lui, d'éviter la réélection du gouvernement de Stephen Harper, perçu comme étant anti-syndicaliste.

Le directeur d'Unifor-Québec souligne que le concept du vote stratégique a été longuement débattu lors du dernier conseil national d'Unifor, le week-end dernier à Vancouver, et qu'il a été entériné à l'unanimité par les 950 délégués votants.

Au printemps dernier, Unifor avait prôné une stratégie identique lors des élections provinciales de l'Ontario. L'appui aux progressistes-conservateurs avait fondu, permettant au Parti libéral de remporter une victoire majoritaire.

Le syndicat Unifor a été fondé l'an dernier lors d'une fusion entre les Travailleurs canadiens de l’automobile et le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

PLUS:pc