NOUVELLES

L'UEFA adopte une pause de 3 minutes lorsqu'on soupçonne une commotion

18/09/2014 02:30 EDT | Actualisé 18/11/2014 05:12 EST

NYON, Suisse - L'UEFA a adopté une nouvelle procédure afin de permettre aux arbitres d'interrompre un match pendant trois minutes afin d'évaluer les blessures à la tête, surtout lorsqu'une commotion cérébrale est suspectée.

Le président du comité médical de la FIFA Michel D'Hooghe a demandé l'approbation du comité exécutif de l'UEFA pour modifier des règlements qui vont au-delà des lignes directrices du guide médical en vigueur.

Le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino a mentionné que ces nouvelles procédures seront appliquées dès maintenant dans toutes les compétitions européennes sanctionnées par l'organisme.

Infantino a dit que lorsqu'un match sera interrompu, les joueurs blessés à la tête «ne pourront retourner sur le terrain qu'à condition que le médecin d'équipe ne confirme à l'arbitre qu'il est en mesure de reprendre l'action».

D'Hooghe a confié la semaine dernière qu'une commotion cérébrale ne se produit habituellement qu'aux 20 matchs environ.

PLUS:pc