NOUVELLES

Les prix Ig Nobel sont décernés pour 2014

18/09/2014 07:30 EDT | Actualisé 18/11/2014 05:12 EST

BOSTON - Des médecins américains ont documenté que du porc salaisonné inséré dans le nez d'un enfant peut stopper des hémorragies incontrôlables qui risqueraient autrement le tuer, ce qui leur a valu de compter parmi les récipiendaires des prix Ig Nobel pour 2014.

Ces prix sont décernés chaque année à l'université Harvard par le journal Annals of Improbable Research, en hommage à des découvertes scientifiques absurdes mais parfois étonnamment utiles.

Le professeur Kang Lee, de l'Université de Toronto, a ainsi été honoré pour avoir étudié la réaction de gens qui croient apercevoir un visage humain sur une rôtie.

Les autres érudits salués jeudi soir incluent des scientifiques qui se sont demandés si être propriétaire d'un chat pouvait être mauvais pour la santé mentale (oui, mais ça reste à vérifier); des chercheurs japonais qui ont voulu savoir si les pelures de bananes sont aussi glissantes qu'on le croit (oui, elles le sont); et des biologistes norvégiens qui ont étudié la réaction des rennes de l'Arctique face à des humains déguisés en ours polaires (ils s'enfuient).

Dans le domaine de la biologie, des chercheurs ont soigneusement vérifié que les chiens s'alignent sur le champ magnétique terrestre au moment de déféquer.

Mais blagues à part, la chercheure responsable de l'expérience avec le porc salaisonné, la docteure Sonal Saraiya, a expliqué qu'il s'agit d'un traitement de tout dernier recours pour combattre la thrombasthénie de Glanzmann, une maladie hémorragique rare caractérisée par un défaut d'agrégation plaquettaire.

Elle a dit que la viande de porc semble contenir des éléments coagulants et que la forte teneur en sel absorbera une grande quantité de liquide dans le nez.

«Il a fallu que nous trouvions des solutions inusitées, a-t-elle dit. Alors nous avons commencé à réfléchir et nous nous sommes demandés comment ça se passait dans l'ancien temps.»

La docteure Saraiya ne recommande pas d'enfoncer du porc dans vos narines pour un simple saignement de nez, puisque cela pourrait provoquer des infections.

Pour sa part, le docteur Lee et ses collègues ont déterminé que la portion du cerveau responsable de la reconnaissance des visages s'active lorsque les gens ont l'impression de voir un visage sur une rôtie.

Il s'est dit absolument ravi d'avoir remporté un prix Ig Nobel et maintient que sa découverte a une valeur scientifique réelle.

PLUS:pc