NOUVELLES

Le Parti québécois est en pleine «dérive» croit Jacques Parizeau

18/09/2014 11:06 EDT | Actualisé 18/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le mouvement souverainiste est un «champ de ruines», selon l'ex-premier ministre Jacques Parizeau, qui estime également que le Parti québécois (PQ) est en pleine «dérive», surtout depuis la défaite électorale du 7 avril dernier.

Dans un discours enregistré obtenu par Radio-Canada et qui doit être diffusé en fin de semaine, à Montréal, dans le cadre d'un événement partisan, M. Parizeau égratigne au passage certains candidats à la direction du PQ, sans toutefois les nommer.

L'ancien premier ministre du Québec croit notamment que les souverainistes doivent s'afficher clairement quant à la tenue d'un éventuel référendum sur l'indépendance de la province.

Selon lui, il est impossible de «nager indéfiniment dans l'ambiguïté», ce qui serait une grave erreur avant le déclenchement d'un scrutin. M. Parizeau croit que cette approche ferait passer les souverainistes pour des «hypocrites».

Pour remédier à la situation actuelle, M. Parizeau suggère notamment que le PQ redevienne la «propriété des membres» et que la formation politique se doit de respecter les «débats et conflits qui apparaissent».

La présentation du discours de l'ex-premier ministre aura comme principal objectif de raviver la flamme indépendantiste au Québec. M. Parizeau croit que les souverainistes doivent réapprendre à gagner.

Ce dernier croit qu'il est anormal de dire aux électeurs qu'«on n'est pas trop certains des prochaines étapes sauf qu'on ne fera pas de référendum avant une date aussi reculée que possible».

Le discours sera présenté lors de l'événement «destiNation», organisé par le Conseil de la souveraineté du Québec ainsi que le Nouveau Mouvement pour le Québec.

PLUS:pc