NOUVELLES

Un autre joueur de la NFL, Jonathan Dwyer, est arrêté pour voies de fait graves

17/09/2014 09:03 EDT | Actualisé 18/11/2014 05:12 EST
Jim McIsaac via Getty Images
EAST RUTHERFORD, NJ - SEPTEMBER 14: (NEW YORK DAILIES OUT) Jonathan Dwyer #20 of the Arizona Cardinals in action against the New York Giants on September 14, 2014 at MetLife Stadium in East Rutherford, New Jersey. The Cardinals defeated the Giants 25-14. (Photo by Jim McIsaac/Getty Images)

PHOENIX, États-Unis - Une autre tuile vient de s'abattre sur la NFL.

Le demi à l'attaque des Cardinals de l'Arizona Jonathan Dwyer a été arrêté et accusé de voies de fait graves, mercredi, en lien avec deux altercations survenues chez lui, en juillet, impliquant une femme et un enfant de 18 mois. Il s'agit du plus récent incident de violence familiale à toucher le circuit Goodell.

Les Cardinals ont déclaré qu'ils ont été mis au courant de la situation et qu'ils collaborent pleinement à l'enquête.

«Compte tenu de la gravité des accusations, nous avons immédiatement exclu Jonathan de toutes les activités de l'équipe», ont expliqué les Cardinals par communiqué.

La NFL a quant à elle indiqué que cette affaire serait évaluée selon la politique de conduite personnelle de la ligue.

L'un des chefs d'accusation est voies de fait graves causant une fracture à l'endroit d'une victime de 27 ans, qui n'a pas été identifiée. La police a obtenu un mandat de perquisition afin de chercher plus de preuves dans la résidence de Dwyer.

Au cours de ses entretiens avec les enquêteurs, Dwyer a nié avoir agressé qui que ce soit.

Des messages téléphoniques laissés mercredi auprès de l'agent de Dwyer, Adisa Bakari, sont demeurés sans réponse.

Les autorités policières ont qualifiée de houleuse la relation entre Dwyer et la victime, escaladant jusqu'aux événements violents du 21 juillet, quatre jours avant que les joueurs des Cards ne se rapportent au camp d'entraînement.

Les voisins ont entendu l'altercation et ont appelé la police, qui s'est présentée à la résidence sans procéder à une arrestation, puisque Dwyer s'était caché dans la salle de bain jusqu'à ce que la police quitte les lieux et que la femme a dit être seule dans la maison, a déclaré le sergent Trent Crump.

«Elle prétendait que l'argument s'était produit au téléphone», a ajouté le policier.

Le lendemain, Crump dit que Dwyer s'est saisi du portable de la femme et l'a lancé du deuxième étage de la résidence afin qu'elle ne puisse pas appeler les policiers à la suite d'une autre dispute. Selon Crump, la victime aurait allégué que Dwyer aurait lancé une chaussure sur ou en direction de son fils. Il n'a pas voulu élaborer sur cet événement.

Le policier a ajouté que le femme avait ensuite quitté l'État en compagnie de l'enfant, mais qu'elle s'est rapportée aux policiers la semaine dernière, leur donnant des informations au sujet de ses blessures et des textos qui indiquent que Dwyer «se ferait mal en raison de ce qui s'est passé».

La NFL a été secouée par plusieurs cas de violence familiale depuis la diffusion d'une vidéo montrant Ray Rice, ex-demi des Ravens de Baltimore, faire perdre conscience à sa conjointe à l'aide d'un violent coup de poing, dans un ascenceur d'un casino d'Atlantic City. Le demi des Vikings du Minnesota Adrian Peterson a ensuite été arrêté et accusé d'avoir frappé son fils de quatre ans à l'aide d'une mince branche d'arbre.

Mercredi, les Panthers de la Caroline ont décidé que l'ailier défensive vedette Greg Hardy ne jouera plus tant que son dossier pour violence conjugale ne sera pas réglé.

Hardy a été reconnu coupable de voies de fait et de menaces sur une femme. La victime a indiqué que le colosse de six pieds quatre et 275 livres l'a lancée dans la baignoire et sur un sofa où se trouvaient plusieurs armes à feu avant de la menacer de mort. Hardy a porté la décision en appel.

Plusieurs ont exigé la démission du commissaire Roger Goodell après que Rice n'eut écopé que d'une suspension de deux matchs avant que la vidéo ne soit diffusée.

Dwyer a été emprisonné et accusé de voies de fait graves causant une fracture et impliquant un mineur, en plus de dommages criminels et d'avoir empêché l'utilisation d'un téléphone en situation d'urgence.

Le bureau du shérif du comté de Maricopa, qui gère la prison où Dwyer est emprisonné, a laissé savoir que l'homme de 25 ans a refusé toutes demandes d'entrevue.

Dwyer a été embauché par les Cards plus tôt cette année et agissait à titre de demi substitut après quatre saisons avec les Steelers de Pittsburgh. Il a marqué un touché la semaine dernière, dans une victoire face aux Giants de New York.

INOLTRE SU HUFFPOST

Vidéo de Ray Rice: joueurs et ex-joueurs commentent