NOUVELLES

Trafic de stupéfiants: arrestations chez des autochtones en Gaspésie

17/09/2014 08:53 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

RIMOUSKI, Qc - Une opération visant un réseau impliqué dans le trafic de médicaments d'ordonnance et de stupéfiants a été menée mercredi sur une réserve micmaque située sur la baie des Chaleurs, en Gaspésie.

Les policiers ont procédé à l'arrestation de sept suspects, dont trois femmes, en plus de réaliser des perquisitions sur la réserve autochtone de Gesgapegiag et à Maria.

Les perquisitions ont permis de saisir plusieurs centaines de comprimés et de médicaments sous ordonnance, une quantité de marijuana et une substance poudreuse qui sera analysée et identifiée.

Une somme d'argent et une arme à feu longue qui n'était pas entreposée adéquatement ont également été saisies.

Six des sept suspects devaient comparaître au palais de justice de New Carlisle mercredi après-midi.

Une cinquantaine de policiers ont participé à l'opération qui a été réalisée en collaboration avec les services de police de Gesgapegiag et de Listuguj, l'Unité mixte d'enquête contre le crime organisé autochtone (UMECOA), coordonnée par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), et la Sûreté du Québec (SQ).

PLUS:pc