NOUVELLES

Syrie: 15 enfants meurent après avoir été vaccinés dans un secteur rebelle

17/09/2014 11:11 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

BEYROUTH - Au moins 15 enfants sont morts après avoir été vaccinés dans des secteurs rebelles de la Syrie.

Les petites victimes auraient montré des signes de réaction allergique grave mardi, environ une heure après avoir été vaccinées contre la rougeole dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest du pays.

Un médecin de la ville de Jarjanaz qui a vacciné les enfants a raconté que certains ont suffoqué quand leur corps s'est mis à enfler.

La campagne de vaccination lancée lundi, et qui visait 60 000 enfants, a été suspendue. L'Unicef a dit attendre plus d'informations.

Par ailleurs, des frappes aériennes menées par l'armée syrienne auraient tué 50 personnes dans la ville rebelle de Talbiseh, cette semaine. Les attaques visaient possiblement un commandant insurgé.

Plusieurs rebelles, dont un commandant, auraient été tués, mais aussi une mère et ses cinq enfants.

Les recherches se poursuivent pour retrouver des victimes et le bilan risque de s'alourdir.

PLUS:pc