NOUVELLES

Les trois quarts des Canadiens ont une «santé mentale florissante»

17/09/2014 01:18 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - Les trois quarts des Canadiens âgés de 15 ans et plus en 2012 avaient généralement un sentiment positif au sujet de leur vie et fonctionnaient bien au quotidien — ce que Statistique Canada appelle une «santé mentale florissante».

Selon les résultats de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, 1,5 pour cent des Canadiens ont été classés comme ayant une «santé mentale languissante» (faibles niveaux de bien-être émotionnel et de fonctionnement positif), tandis que 21,6 pour cent avaient une santé mentale modérément bonne (ni florissante ni languissante).

Lorsque ces classifications de la santé mentale ont été combinées à des données sur la présence ou l'absence de maladie mentale, on a estimé que 72,5 pour cent des Canadiens avaient une «santé mentale complète» — leur santé mentale était florissante et ils ne répondaient pas aux critères correspondant à six troubles mentaux majeurs: dépression, trouble bipolaire, trouble d'anxiété généralisée, abus ou dépendance à l'alcool, abus ou dépendance au cannabis, et abus ou dépendance à d'autres drogues.

Les hommes et les femmes étaient tout aussi susceptibles d'avoir une santé mentale complète (72 et 73 pour cent), mais d'autres facteurs étaient associés à la probabilité d'avoir une santé mentale complète, selon Statistique Canada: l'âge, l'état matrimonial, le revenu, la scolarité, la situation d'emploi, la spiritualité et la santé physique.

Ainsi, il semble que la santé mentale fleurisse avec l'âge: le pourcentage de personnes ayant une santé mentale complète passait de 65 pour cent chez les 15-24 ans à presque 80 pour cent chez les 65 ans et plus. Le fait d'avoir un partenaire était aussi associé à une santé mentale complète, tout comme la scolarité et les revenus.

Par ailleurs, les personnes qui déclaraient que les croyances religieuses ou spirituelles étaient importantes dans leur vie de tous les jours étaient significativement plus susceptibles d'avoir une santé mentale complète que celles qui n'étaient pas classées comme ayant une «spiritualité forte» (76 pour cent comparativement à 66 pour cent).

Statistique Canada a utilisé le questionnaire abrégé du Continuum de la santé mentale, qui comprend 14 questions permettant d'évaluer les perceptions du bien-être émotionnel (sentiment de bonheur, satisfaction et intérêt à l'égard de la vie) et du fonctionnement positif (acceptation de soi, croissance personnelle, but dans la vie, rapports positifs avec d'autres, etc.).

PLUS:pc