NOUVELLES

Les métallos veulent rencontrer U.S. Steel Canada au sujet de la restructuration

17/09/2014 11:55 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

HAMILTON - Des responsables du Syndicat des métallos planifient de rencontrer les dirigeants de U.S. Steel Canada pour tenter d'obtenir plus de détails sur le plan de restructuration de la société sous la protection de la cour.

L'ancienne Stelco, rachetée par U.S. Steel en 2007, cumule une perte d'exploitation d'environ 2,4 milliards $ depuis 2009.

U.S. Steel Canada a annoncé mardi avoir obtenu la protection de la cour contre ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies.

En vertu de l'entente, U.S. Steel Canada cherchera à vendre, en tout ou en parties, ses actifs de Hamilton et de Nanticoke, en Ontario, qu'elle a acquis en 2007 pour 1,1 milliard $, à une époque où Stelco connaissait les mêmes problèmes.

Selon le président du local 1005 des métallos, Rolf Gerstenberger, les travailleurs s'attendaient déjà depuis plusieurs mois à ce que «quelque chose se produise ici».

Pour l'instant, les activités se déroulent normalement pour les 2100 travailleurs des installations canadiennes, la société mère ayant accepté un financement garanti de débiteur en possession de ses biens pour en assurer le fonctionnement jusqu'à la fin de 2015.

Le ministre ontarien du Développement économique, Brad Duguid, a indiqué que le gouvernement espérait que la société aurait assez de temps pour exécuter sa restructuration et élaborer un plan pour sauver des emplois. Un prêt de 150 millions $ du gouvernement ontarien pour aider à financer le versement des prestations de retraite des travailleurs devra être remboursé à la fin 2015.

PLUS:pc