NOUVELLES

Les inventions écossaises s'invitent dans la campagne référendaire

17/09/2014 12:38 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

ÉDIMBOURG, Royaume-Uni - Le sujet de l'inventivité des Écossais s'est invité dans la campagne référendaire.

Si l'Écosse devient un pays indépendant jeudi, elle pourra revendiquer l'invention de plusieurs objets qui ont changé le monde moderne, comme l'anesthésie chirurgicale, la pénicilline, la télévision et le téléphone.

Le premier ministre écossais Alex Salmond a même récemment cité le titre du livre de l'historien américain Arthur Herman, pour qui les Écossais ont «inventé le monde moderne».

Selon M. Salmond, l'esprit entrepreneurial et la créativité écossais seraient utiles si la région devenait un pays indépendant.

En fait, les deux camps se sont approprié le sujet de l'ingéniosité des Écossais.

Selon certains, cette créativité pourrait être freinée si l'Écosse se séparait du Royaume-Uni, qui finance plusieurs projets de recherche. Des scientifiques écossais reçoivent des bourses, ou ils participent à des partenariats avec des universités britanniques.

Maria Castrillo, conservatrice à la Bibliothèque nationale de l'Écosse, rappelle que la conception des inventions les plus importantes date d'après l'unification avec le Royaume-Uni en 1707. Elle note que l'attachement de l'Écosse au Royaume-Uni a donné un éventail de possibilités aux entrepreneurs.

Le généticien Paul Nurse, lauréat du prix Nobel de la médecine, abonde dans le même sens que Mme Castrillo. «En travaillant ensemble, nous arrivons à beaucoup plus que si nous étions laissés à nous-mêmes», a-t-il souligné.

Le clan du «Oui» répond qu'une Écosse indépendante pourrait choisir elle-même ses priorités de recherche.

Par ailleurs, les experts préviennent que les inventions peuvent rarement avoir été conçues par des personnes seules.

«Il est difficile de parler des inventions écossaises (...) Beaucoup de ces inventions ont été le résultat d'une collaboration avec d'autres personnes», estime Mme Castrillo, qui a organisé une exposition sur le sujet dernièrement.

Plusieurs inventions marquantes

Malgré tout, la liste d'inventions est impressionnante pour un pays de 5 millions d'habitants.

Les gens de la région ont contribué à plusieurs avancées en médecine, amorcées par le docteur James Young Simpson, au 19e siècle. Les médecins Alexander Wood et Alexander Fleming ont respectivement inventé les premières aiguilles hypodermiques et la pénicilline.

Ensuite, l'Écossais James Watt a conçu la fameuse machine à vapeur, un outil qui a propulsé la Révolution industrielle au 18e siècle. Il a aussi contribué à l'invention d'un modèle de photocopieuse utilisé notamment par Benjamin Franklin et Thomas Jefferson.

Le milieu des communications a été transformé par des Écossais. Alexander Graham Bell a élaboré la technique du téléphone, alors que John Logie Baird a créé le premier téléviseur.

De plus, James Chalmer, Alexander Cumming et Kirkpatrick Macmillan sont reconnus pour avoir inventé les timbres adhésifs, la chasse d'eau et la bicyclette moderne. L'Écosse est aussi le berceau de la machine à coudre, des crayons, de la machine à écrire, du soccer, et même du Web.

Un des penseurs importants de l'économie moderne qui a jeté les bases du capitalisme, Adam Smith, provient aussi de l'Écosse.

Quoi qu'il advienne jeudi, les Écossais ne cesseront jamais de produire des idées ingénieuses, selon Mme Castrillo.

«L'Écosse joue dans la cour des grands. Personne ne nie cela», a-t-elle précisé.

PLUS:pc