NOUVELLES

L'Australie dit avoir déjoué un complot terroriste sur son territoire (VIDÉO)

17/09/2014 09:43 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

SYDNEY - La police australienne a arrêté et détenu une quinzaine de personnes à la suite d'une opération antiterroriste majeure menée jeudi.

Environ 800 membres des forces de l'ordre ont investi plus d'une douzaine de propriétés de Sydney dans le cadre de cette intervention qui était sans précédent dans l'histoire du pays, selon le commissaire adjoint de la police fédérale australienne, Andrew Colvin.

D'autres rafles ont par ailleurs été réalisées à Brisbane et à Logan.

Un individu, qui est soupçonné de délits sérieux en lien avec le terrorisme, devait comparaître dès jeudi. M. Colvin s'est abstenu de préciser les chefs d'accusation qui avaient été retenus contre ce prévenu.

Cette opération a été réalisée quelques jours seulement après que l'Australie eut relevé son alerte terroriste pour la porter au deuxième degré le plus élevé en réaction à la menace posée par des militants de l'État islamique.

M. Colvin a spécifié que la police croyait que ce groupe terroriste «avait l'intention de commettre des actes violents en Australie et avait même commencé à effectuer des préparatifs» en ce sens.

Il a ajouté qu'il aurait pu s'agir d'actes ciblant des citoyens aléatoirement.

Les forces de l'ordre n'ont pas voulu dévoiler de renseignements plus précis sur les attaques qui auraient été planifiées.

La semaine dernière, la police australienne a arrêté deux hommes à Brisbane qui auraient été sur le point d'aller combattre en Syrie, en plus d'avoir recruté des djihadistes et récolté des fonds pour le Front Nosra, un groupe ayant déjà prêté allégeance au réseau Al-Qaïda.

M. Colvin a mentionné que les perquisitions, qui ont été effectuées dans cette même ville jeudi, étaient liées à ces deux arrestations initiales.