NOUVELLES

La NFL et l'AJNFL modifient la politique antidopage; 3 joueurs reviendront

17/09/2014 11:11 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - La NFL a déclaré qu'elle avait conclu une entente avec l'Association des joueurs (AJNFL) afin de modifier sa politique antidopage, qui comprendra maintenant un test de dépistage des hormones de croissance humaine (HGH).

En vertu de ces nouveaux règlements annoncés mercredi, les joueurs qui échoueront un test de dépistage aux stimulants pendant la saison morte ne seront plus suspendus. Ils seront plutôt assigné au programme de gestion de la toxicomanie.

La ligue a indiqué mercredi qu'en vertu de ces nouveaux règlements, trois joueurs qui étaient jusqu'ici suspendus — Wes Welker, des Broncos de Denver, Orlando Scandrick, des Cowboys de Dallas, et Stedman Bailey, des Rams de St. Louis — seront admissibles à un retour au jeu dès cette semaine.

Les tests de dépistage des HGH faisaient partie d'une entente initiale ratifiée en 2011, mais les joueurs avaient dénoncé le manque de précision des tests et le processus d'appel lorsqu'ils se révèlent positifs. En vertu de cette nouvelle entente, le processus d'appel lorsque des tests s'avéreront positifs sera supervisé par une troisième partie indépendante, sélectionnée conjointement par la NFL et le syndicat des joueurs. Le processus d'appel se déroulera également plus rapidement.

Les tests de dépistage devraient débuter d'ici la fin du mois.

PLUS:pc