NOUVELLES

La ligne aérienne Flybe aura la plus grande flotte de Q400 de Bombardier

17/09/2014 10:03 EDT | Actualisé 17/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - La ligne aérienne britannique Flybe aura bientôt la plus grande flotte d'avions Q400 de Bombardier (TSX:BBD.B), Republic Airways ayant indiqué avoir l'intention de lui sous-louer 24 de ces appareils, dont elle n'aura plus besoin puisqu'elle a commandé de nouveaux jets régionaux à Embraer.

Les avions turbopropulsés de 71 sièges seront livrés à Flybe au cours des deux prochaines années à compter du mois de mars et ils se joindront aux 45 autres appareils déjà en service.

Flybe, qui est en pleine restructuration, a en outre annoncé qu'elle annulait une commande de 20 avions E-175, tandis que la livraison de quatre autres avions a été reportée à 2018.

Le transporteur avait commandé 35 appareils E-175 d'Embraer en juillet 2010. Onze de ces avions à 88 sièges sont déjà en service.

Depuis une révision stratégique entreprise l'an dernier, Flybe a choisi d'assigner à ses trajets régionaux de plus grands appareils, avec plus de sièges disponibles.

«Nous nous sommes engagés à faire voler les bons avions sur les bons trajets», a déclaré le chef de la direction du transporteur, Saad Hammad.

Republic Airways a annoncé mercredi qu'elle retirait 31 avions Q400 de sa flotte après avoir conclu un accord visant l'achat de 50 jets régionaux E-175, une commande évaluée à 2,1 milliards $ US, auprès du brésilien Embraer.

La société américaine — qui a indiqué que les plus grands avions CSeries de Bombardier ne répondaient plus aux besoins de son plan original de flotte régionale — a précisé que ses autres avions Q400 seraient vendus, loués ou retournés à leur entreprise de location.

La livraison des nouveaux appareils Embraer de 76 sièges débutera en juillet 2015.

Les avions seront exploités par sa filiale Shuttle America, pour United Airlines, sous la bannière United Express.

La commande vient s'ajouter à une autre signée par Republic en janvier 2013 pour 47 avions E-175, dont 34 appareils ont déjà été livrés. Republic détient en outre des options pour 32 appareils supplémentaires.

La société de portefeuille établie en Indiana, qui détient Chautauqua Airlines, Republic Airlines et Shuttle America, était un des premiers transporteurs américains à faire voler un E-Jet d'Embraer en 2004.

La flotte de Republic comptera 223 avions Embraer.

Republic Airways s'était inquiétée en mai des faibles ventes d'avions de la CSeries de Bombardier, tout en précisant qu'elle n'avait pas l'intention d'annuler sa commande de 40 appareils CS300.

Le chef de la direction de Republic, Bryan Bedford disait continuer de croire que le nouvel appareil de l'avionneur montréalais possède une technologie qui peut «changer la donne» et qui est validée par les résultats des essais en vol.

PLUS:pc