NOUVELLES

Un meurtrier et violeur belge sera euthanasié

16/09/2014 11:17 EDT | Actualisé 16/11/2014 05:12 EST

BRUXELLES - Un Belge reconnu coupable de meurtre et de viol et emprisonné depuis près de 30 ans a obtenu le droit de mourir, après que des médecins aient conclu que son état psychiatrique est incurable.

Franck Van Den Bleeken avait réclamé le droit de mourir puisque son état psychiatrique lui causait des douleurs insupportables, a indiqué son avocat, Jos Vander Velpen.

Incapable de contrôler ses pulsions sexuelles, le prisonnier n'avait aucune chance d'être jamais remis en liberté. Me Velpen a expliqué que son client avait demandé à rester en prison pour ne pas faire de nouvelles victimes et qu'il se savait un danger pour la société. Il a ensuite décidé qu'il ne pouvait plus vivre comme ça.

Le ministre belge de la Justice a autorisé le transfert de Ven Den Bleeken vers un hôpital, où les médecins mettront fin à ses jours à un moment qui n'a pas été précisé.

La Belgique autorise l'euthanasie depuis 2002, dans le cas de patients dont les problèmes physiques ou psychiatriques sont incurables et constants. Environ 1400 personnes choisissent cette option chaque année, mais elle n'est que rarement appliquée à des détenus.

La Belgique n'a pas la peine de mort.

PLUS:pc