NOUVELLES

Les éditeurs d'Eminem poursuivent le parti au pouvoir en Nouvelle-Zélande

16/09/2014 11:57 EDT | Actualisé 16/11/2014 05:12 EST

WELLINGTON, Nouvelle-Zélande - Les éditeurs de la musique d'Eminem ont déposé une poursuite judiciaire, mardi, contre le parti politique au pouvoir en Nouvelle-Zélande, pour avoir utilisé illégalement sa musique dans une publicité électorale.

Eight Mile Style et Martin Affiliated affirment tous deux que le Parti national de la Nouvelle-Zélande a contrevenu aux lois du droit d'auteur en utilisant la chanson «Lose Yourself». Joel Martin, un porte-parole des deux compagnies, a affirmé qu'ils avaient déposé le dossier à la haute cour de la Nouvelle-Zélande et qu'ils réclamaient des dédommagements.

Dans un communiqué, le parti a affirmé qu'il se défendrait vigoureusement. Il soutient que la musique utilisée a été originalement publiée par Spider Cues Music, qui l'avait achetée d'un fournisseur australien.

Le parti affirme qu'il «rejette entièrement» les allégations des éditeurs.

Néanmoins, il a accepté de retirer la musique il y a deux semaines, ce qui «n'a pas satisfait les plaignants», a ajouté le parti.

Les éditeurs d'Eminem ont également poursuivi Apple et Audi pour des utilisations non autorisées de sa musique.

La publicité litigieuse du Parti national montre un bateau rempli de personnes ramant ensemble, pour symboliser l'unité du parti. Des élections générales sont prévues pour le 20 septembre en Nouvelle-Zélande.

PLUS:pc