NOUVELLES

Le Canada impose de nouvelles sanctions et interdictions de voyager à Moscou

16/09/2014 02:50 EDT | Actualisé 16/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a fait l'annonce mardi après-midi de nouvelles sanctions économiques et interdictions de voyager que le Canada impose à quatre particuliers russes, cinq entités russes et une institution financière, alors que la violence se poursuit dans l'est de l'Ukraine.

M. Baird a affirmé que, malgré les efforts du président Petro Porochenko pour éradiquer la violence qui sévit dans l'est de l'Ukraine depuis plusieurs mois, la Russie y poursuit «l’agression militaire».

Aussi le Canada impose-t-il une nouvelle série d'interdictions de voyager à quatre haut gradés des Forces armées russes, soit le général Dmitry Vitalievich Bulgakov, le lieutenant-général Yuriy Eduardovich Sadovenko, le colonel-général Nikolay Bogdanovskiy et le colonel-général Oleg Leonidovich Salyukov.

Des sanctions économiques sont aussi imposées à des usines et instituts scientifiques, ainsi qu'à la banque Sberbank.

Ces sanctions sont les dernières d'une longue série d'interdictions de voyager imposées contre différents acteurs politiques et militaires russes et de sanctions économiques.

Au début du mois d'août, c'est la Russie qui ripostait en annonçant une liste de produits de l'agriculture provenant de pays ayant imposé des sanctions à son endroit. Les produits canadiens touchés proviennent principalement de l'industrie du porc.

Plus tôt mardi, le gouvernement fédéral annonçait qu'il allait appuyer la tenue d'élections «libres et justes» en octobre prochain, en envoyant 300 observateurs canadiens.

«Nous constatons que les sanctions imposées de concert avec nos alliés portent un dur coup à l’économie russe. Le Canada est résolu à accentuer ses actions avec ses alliés et partenaires afin de forcer le régime Poutine à rendre des comptes», a déclaré M. Baird en conférence de presse.

Mercredi, le président ukrainien Petro Porochenko, en visite au Canada, s'adressera au Parlement canadien.

PLUS:pc