POLITIQUE

Affaire Mike Duffy: la date du procès pourrait être connue la semaine prochaine

16/09/2014 10:05 EDT | Actualisé 16/11/2014 05:12 EST
CP

OTTAWA - L'avocat Donald Bayne n'exclut aucun témoin potentiel — pas même le premier ministre Stephen Harper lui-même — pour le procès de son client, l'ancien sénateur conservateur Mike Duffy.

«En ce moment, il est trop tôt pour exclure quoi que ce soit, a-t-il dit mardi à la sortie d'une brève apparition en cour. Mais veuillez comprendre que ce n'est pas mené comme une vengeance personnelle ou politique.»

En juillet, la GRC a déposé 31 chefs d'accusation contre lui, en lien avec des dépenses indûment réclamées au Sénat. Il est notamment accusé de fraude, d'abus de confiance et de corruption.

Me Bayne s'entretiendra avec le procureur de la Couronne Jason Newbauer cette semaine afin de déterminer quand le procès commencera. Il espère que la date sera arrêtée la semaine prochaine.

«Il s'agira de (la) première opportunité (de M. Duffy) de voir une présentation complète de tous les éléments de preuve devant un tribunal impartial, et son opportunité de blanchir son nom, de montrer qu'il n'est coupable d'aucun crime», a-t-il affirmé.

Tout le monde se demande à quel point le premier ministre était au courant du chèque de 90 000 $ que son ancien chef de cabinet Nigel Wright a secrètement remis à Mike Duffy pour rembourser certaines des allocations litigieuses.

Me Bayne insiste toutefois pour dire que le procès ne deviendra pas un spectacle politique.

«Ce n'est pas un dossier politique, c'est un dossier criminel. Ce sera mené de manière professionnelle. Le système judiciaire de la Cour de justice de l'Ontario ne permettra pas que ce procès se transforme en cirque politique et nous n'avons certainement pas l'intention de mener l'affaire de cette façon.»

Cela dit, l'avocat admet que le cas de M. Duffy pourrait «absolument» être en cour avant les prochaines élections fédérales, prévues pour le 19 octobre 2015. Le procès pourrait durer entre six et huit semaines, a-t-il dit.

L'état de santé du sénateur devrait être pris en compte dans l'arrêt d'une date. «Vous savez qu'il a eu deux chirurgies à coeur ouvert, a-t-il ajouté. Donc une partie de nos inquiétudes est sa santé physique, émotionnelle et mentale.»

M. Duffy était absent lors de l'apparition de M. Bayne en cour ce matin.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

The Many Faces Of Mike Duffy