NOUVELLES

Un expert de GM évalue à 19 les cas de décès admissibles à une indemnité

15/09/2014 01:40 EDT | Actualisé 15/11/2014 05:12 EST

DÉTROIT - L'expert du constructeur automobile General Motors en ce qui a trait au problème du commutateur d'allumage de ses véhicules a déterminé que 19 décès attribuables à cette défectuosité étaient admissibles à une indemnité.

L'avocat Kenneth Feinberg a reçu en tout 125 réclamations pour des décès qui auraient été causés par le problème mécanique présent dans de vieux modèles comme celui de la Chevrolet Cobalt ou de la Saturn Ion. Dans un rapport rendu public lundi, M. Feinberg a indiqué qu'il révisait toujours quelques cas, dont certains manquent de documentation.

GM a mandaté l'avocat pour indemniser les victimes de tels accidents. Le constructeur estime qu'au moins 13 personnes sont mortes en raison des problèmes de commutateur d'allumage, mais les législateurs américains avancent plutôt un bilan de près de 100 décès.

L'avocat a d'ailleurs reçu 320 autres réclamations pour des blessures. Parmi celles-ci, 12 ont été jugées admissibles à une indemnité jusqu'à maintenant.

GM a estimé que les coûts d'indemnisation des victimes seraient d'environ 400 millions $ US, mais qu'ils pourraient grimper jusqu'à 600 millions $ US.

Dans les véhicules défectueux, le commutateur d'allumage peut éteindre le moteur sans avertissement si le conducteur fait porter un grand poids sur la clé ou si le véhicule roule sur un dos d'âne, selon GM.

Des documents publiés par les autorités américaines en juillet dernier ont révélé que le constructeur automobile avait tardé à corriger des problèmes de sécurité importants touchant plusieurs millions de véhicules. GM n'a procédé à des rappels que cette année, alors qu'il était au courant de problèmes depuis 2003.

À lui seul, le problème des commutateurs d'allumage avait entraîné, jusqu'au mois d'août, le rappel de 29 millions de véhicules.

Les demandes d'indemnités peuvent être déposées jusqu'au 31 décembre.

PLUS:pc