NOUVELLES

Ontario: la Cour entend l'appel d'un homme accusé d'avoir participé à une tuerie

15/09/2014 01:25 EDT | Actualisé 15/11/2014 05:12 EST

TORONTO - L'avocat d'un des cinq hommes impliqués dans une des tueries des plus meurtrières dans la province de l'Ontario affirme que son client n'a pas participé aux meurtres, d'autant plus qu'il n'aurait même pas été informé de ce qui se planifiait ce soir-là.

Christopher Hicks, qui représente Brett Gardiner, estime que le procès n'a fourni aucune preuve que son client a participé activement à six des meurtres. Il plaide que M. Gardiner aurait dû être accusé d'homicide involontaire sur les huit meurtres, au lieu de deux.

Brett Gardiner et cinq autres personnes ont été inculpés de 44 chefs d'accusation de meurtre prémédité et quatre d'homicide involontaire, en lien avec le meurtre de huit membres du groupe de motards Bandidos en avril 2006.

Les corps ont été retrouvés dans des voitures abandonnées dans une petite localité rurale près de London.

La Couronne estime que les meurtres avaient été perpétrés à la suite de tensions entre les victimes et d'autres membres des Bandidos à Winnipeg.

Les six hommes ont intejeté un appel sur leur cause après leur condamnation, en 2009. Or, selon les documents de la cour, seulement cinq des six hommes iront en appel.

PLUS:pc