NOUVELLES

Élections au N-B: les libéraux visent le NPD à une semaine du vote

15/09/2014 02:48 EDT | Actualisé 15/11/2014 05:12 EST

FREDERICTON - Les néo-démocrates sont la cible du Parti libéral du Nouveau-Brunswick alors que la campagne électorale en est à sa dernière semaine avant le vote.

Le chef libéral Brian Gallant affirme que le programme du Nouveau Parti démocratique (NPD) ne comprend pas le coût de 24 de ses principaux engagements.

Le chef du NPD Dominic Cardy se défend en soutenant que certains des engagements mentionnés ne font même pas partie de sa plateforme électorale.

Selon M. Cardy, ces attaques sont une tentative désespérée des libéraux de faire oublier leurs gaffes de la campagne.

Geoff Martin, un spécialiste de la politique de l'université Mount Allison de Sackville, affirme que les libéraux visent peut-être les néo-démocrates car ceux-ci pourraient diviser le vote dans certaines courses très serrées avec le Parti progressiste-conservateur.

Un autre expert, Tom Bateman, de l'Université du Nouveau-Brunswick, pense que les libéraux ont peut-être atteint les sommets dans les sondages un peu trop tôt. Des stratèges pourraient avoir conseillé le chef de lancer une offensive dans le dernier droit de la campagne.

M. Gallant a déclaré qu'il était dans l'obligation d'informer les électeurs de ce qu'il pense de M. Cardy et des promesses du premier ministre sortant, David Alward.

Le vote aura lieu lundi prochain.

PLUS:pc