NOUVELLES

Jim Prentice a été assermenté premier ministre et a nommé son nouveau cabinet

15/09/2014 05:36 EDT | Actualisé 15/11/2014 05:12 EST

EDMONTON - Le nouveau premier ministre de l'Alberta, Jim Prentice, a dévoilé la composition de son cabinet minceur, qui inclut deux membres non élus.

M. Prentice a déclaré que l'Alberta avait désormais une nouvelle administration et que des actions concrètes seraient posées bientôt pour le prouver.

Le nouveau cabinet est composé de 16 ministres et de trois ministres délégués, alors qu'il y avait sous la direction de l'ancienne première ministre Alison Redford 19 ministres et dix adjoints. M. Prentice prendra lui-même la responsabilité des Affaires autochtones et des Affaires intergouvernementales.

Stephen Mandel, l'ancien maire d'Edmonton, et Gordon Dirks, un ancien membre du Conseil scolaire de Calgary, ont été nommés ministres même s'ils n'ont pas été élus. M. Mandel assumera le poste de ministre de la Santé, alors que M. Dirks sera ministre de l'Éducation. Le premier ministre a indiqué qu'ils allaient se présenter aux prochaines élections partielles.

Seulement une poignée d'anciens ministres sous la gouvernance de Mme Redford ont réintégré le cabinet.

Ric McIver, qui s'était présenté contre M. Prentice à la direction du parti, a malgré tout été nommé ministre. Robin Campbell, qui occupait le poste de ministre de l'Environnement et des Ressources naturelles, a été promue aux Finances, tandis que Diane McQueen est passée de l'Énergie aux Affaires municipales. Frank Oberle l'a remplacée au ministère de l'Énergie.

Parmi les absents, Dough Horner, ancien ministre des Finances, Fred Horne, de la Santé, Doug Griffiths, de Service Alberta et Thomas Lukaszuk, qui était aux Compétences professionnelles et à la Formation.

PLUS:pc