NOUVELLES

Incendie au Musée de la civilisation de Québec: les oeuvres sauvées (VIDÉO / PHOTOS)

15/09/2014 01:40 EDT | Actualisé 16/09/2014 06:10 EDT

Un incendie au Musée de la civilisation de Québec, qui a nécessité l'intervention d'une cinquantaine de pompiers, a endommagé deux salles d'exposition, mais aucune œuvre ne serait touchée. L'incendie est lié aux travaux de réfection en cours sur l'immeuble.

Les pompiers ont combattu le brasier pendant plus de deux heures et demie. L'incendie s'est déclaré dans la toiture du musée de la rue Dalhousie.

Des ouvriers effectuaient des travaux sur le revêtement de l'édifice. Certains ont raconté avoir vu le moteur de leur plateforme élévatrice prendre feu, ce qui a enflammé l'isolant à l'uréthane qu'ils étaient en train d'installer. L'hypothèse a été confirmée par les pompiers en début de soirée.

« On avait un feu dans l'entretoit, entre la toiture de tôle et des matériaux d'isolation. Le feu était pris dans les matériaux d'isolation. Ce qui a été difficile, c'était de défaire la toiture », explique Richard Wagner, chef des opérations des pompiers de Québec.

Le service incendie a déclenché une deuxième alarme, puis rapidement une troisième, avant de passer à une quatrième alarme, demandant ainsi l'intervention d'une cinquantaine de pompiers.

Travaux de nettoyage

Les pompiers ont réussi à empêcher la propagation des flammes au reste du bâtiment. Les œuvres ont aussi pu être épargnées, même si l'eau et la fumée ont causé d'importants dégâts dans au moins deux salles.

« C'est très dur », a commenté le directeur du Musée de la civilisation, Michel Côté, après avoir constaté l'ampleur des dégâts.

L'exposition sur les Autochtones C'est notre histoire, qui comprend environ 300 objets, devra être entièrement refaite. « On retrouve beaucoup d'eau sur le plancher. Il va falloir enlever tous les planchers et tout recommencer l'exposition. »

La bonne nouvelle, c'est que les œuvres ne sont pas touchées au premier coup d'œil, mentionne le directeur. Des employés avaient recouvert des objets de bâches avant d'être évacués et les pompiers ont poursuivi le travail. M. Côté parle d'un travail d'équipe « formidable ».

Mais des centaines d'objets devront être inspectés et nettoyés. Le Centre de conservation du Québec, un organisme gouvernemental, a déjà déployé une équipe spécialisée pour prêter main-forte aux conservateurs du Musée.

« Il faut d'abord protéger les objets de la suie éventuelle et retirer ceux qui pourraient être plus fragiles à l'humidité. Ce sont les deux grands facteurs qu'on doit surveiller de très près. Pour le moment, c'est une intervention d'urgence globale dans l'ensemble des salles du côté où il y a eu l'incendie. Après, on va procéder oeuvre par oeuvre », explique la directrice des collections, Kati Tari.

Une autre salle située sous le secteur incendié a aussi subi des dommages. Cette salle était en préparation pour accueillir l'exposition sur la danse contemporaine Corps rebelles. Aucun objet ne s'y trouvait, mais le plafond et le plancher sont à refaire. L'ouverture de l'exposition, prévue pour le 10 octobre, risque d'être repoussée.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Incendie au Musée de la civilisation de Québec (15 septembre 2014)