NOUVELLES

Lucic-Baroni surprend Williams 6-4, 6-3 en finale de la Coupe Banque Nationale

14/09/2014 02:29 EDT | Actualisé 14/11/2014 05:12 EST

QUÉBEC - La Croate Mirjana Lucic-Baroni a surpris la favorite Venus Williams, dimanche, l'emportant en deux manches de 6-4, 6-3 en finale de la Coupe Banque Nationale.

Il s'agit d'un premier titre de la WTA en simple pour Lucic-Baroni depuis celui acquis à Bol en 1998, le plus long écart entre deux victoires dans l'histoire de la WTA.

«C'est incroyable. Je suis si heureuse que je ne trouve pas les mots pour exprimer ce que je ressens, a déclaré Lucic-Baroni. J'ai joué un très bon match aujourd'hui contre une des meilleures au monde.

«J'avais oublié la sensation ressentie quand on soulève un trophée.»

En fin de journée dimanche, Lucic-Baroni a complété le balayage en unissant ses efforts à ceux de sa partenaire tchèque Lucie Hradecka. Elles ont vaincu l'Allemande Julia Goerges et la Tchèque Andrea Hlavackova 6-3, 7-6 (8) en finale du double. Sa dernière victoire en double remontait aussi à 1998, quand elle avait gagné les Internationaux d'Australie et le tournoi de Tokyo en compagnie de Martina Hingis.

Face à Williams, Lucic-Baroni, 80e joueuse mondiale, a connu beaucoup de succès au service. Elle a décoché un total de six as, contre cinq pour l'Américaine, et a gagné 77 pour cent des points avec sa première balle.

La joueuse âgée de 32 ans a aussi réussi quatre bris en 11 tentatives, contre 2-en-4 pour Williams.

Lucic-Baroni a du même coup savouré sa première victoire en carrière contre la 19e raquette mondiale, après s'être inclinée lors des deux premiers duels à l'Omnium de Florianopolis, au Brésil, en 2013 et aux Internationaux des États-Unis en 2002.

«J'avais perdu au deuxième tour contre l'éventuelle gagnante lors des trois dernières années, a mentionné Lucic-Baroni, en revenant sur ses défaites en 2013 contre Lucie Safarova, en 2012 contre Kirsten Flipkens et en 2011 contre Barbora Zahlavova Strycova. Je me disais que je devais gagner sinon, il n'y avait pas de justice.»

Williams tentait de mettre la main sur un deuxième titre de la WTA cette saison et un 46e en carrière en simple. Elle avait remporté les grands honneurs à Dubaï en février dernier.

Lucic-Baroni connaît de bons moments, elle qui avait aussi atteint la ronde des 16 aux Internationaux des États-Unis, plus tôt en septembre, éliminant la deuxième raquette au monde Simona Halep en cours de route.

La Croate avait fait une percée en 1997 en remportant le tournoi de Bol, dans son pays natal, à l'âge de 15 ans seulement. Elle avait défendu son titre avec succès l'année suivante et elle n'avait pas gagné d'autres tournois de la WTA en simple depuis. Elle a pris un congé prolongé du tennis au milieu des années 2000 afin de faire du ménage dans sa vie personnelle, elle qui dit avoir été victime d'un père abusif pendant sa jeunesse.

«J'ai tellement de plaisir à jouer présentement. Je joue enfin au niveau que je savais pouvoir atteindre, a dit Lucic-Baroni. Ça faisait si longtemps que j'avais éventuellement perdu confiance, mais maintenant, je recommence à y croire.»

PLUS:pc