NOUVELLES

L'Europe est menacée par l'extrême-droite, affirme un leader juif

13/09/2014 10:51 EDT | Actualisé 13/11/2014 05:12 EST

BERLIN - Les électeurs européens risquent de faire mal paraître leurs pays en élisant des politiciens d'extrême-droite, a mis en garde samedi le leader du Congrès juif mondial en prévision d'une importante manifestation contre l'antisémitisme.

Ronald Lauder a également dit craindre que des extrémistes islamistes tentent d'utiliser «tous les moyens», particulièrement les espaces numériques, pour alimenter la haine, mentionnant plus spécifiquement la menace représentée par les musulmans radicalisés revenant de la Syrie et de l'Irak.

La chancelière allemande Angela Merkel et M. Lauder doivent s'exprimer dimanche dans le cadre de la manifestation prévue à Berlin, qui a été organisée après que les tensions découlant du conflit à Gaza se sont répandues dans des rassemblements en Europe au cours desquels des slogans anti-juifs ont été scandés. En mai, les élections européennes ont entraîné des gains pour l'extrême-droite, particulièrement en France.

Si M. Lauder reconnaît que seul un petit pourcentage de musulmans européens ont participé aux récentes manifestations, il se dit inquiété par le fait que des extrémistes musulmans semblent «prêts à tout» pour mettre les gens en colère.

De leur côté, les pays européens sont mal à l'aise à propos du retour de leurs ressortissants ayant combattu avec l'État islamique, ou d'autres qui pourraient mener des attaques en sol national. Selon M. Lauder, il s'agit-là de la «menace principale».

Au dire de responsables, au moins 400 personnes provenant d'Allemagne se sont rendues en Syrie et en Irak pour combattre avec les groupes extrémistes.

Vendredi, Berlin a interdit toute activité au nom de l'EI, y compris la distribution de matériel de propagande.

PLUS:pc