NOUVELLES

Le Canada s'incline en double, mais mène toujours 2-1 à la Coupe Davis

13/09/2014 04:01 EDT | Actualisé 13/11/2014 05:12 EST

HALIFAX - Milos Raonic aura l'occasion de permettre au Canada de conserver sa place au sein du Groupe mondial de la Coupe Davis.

Le puissant serveur originaire de Thornhill, en Ontario, affrontera le Colombien Santiago Giraldo lors du premier match de simple inversé, dimanche, lors de la dernière journée de la confrontation au meilleur de cinq matchs. Le Canada n'a besoin que d'une seule autre victoire afin de gagner son duel contre la Colombie.

Si la Colombie gagne les deux matchs de simples, dimanche, le Canada sera éliminé du Groupe mondial.

Le Canada aurait pu confirmer sa place samedi, au Metro Centre de Halifax, mais Juan Sebastian Cabal et Robert Farah ont eu le meilleur contre Vasek Pospisil, de Vancouver, et Daniel Nestor, de Toronto, 7-6 (4), 7-6 (7), 6-4, lors du match de double. La Colombie a ainsi réduit l'avance du Canada à 2-1.

«Nous savions que ce serait un match difficile, mais nous sommes toujours en bonne position, a rappelé le capitaine de l'équipe canadienne, Martin Laurendeau. Nous sommes en avance 2-1 et nous jouons devant nos partisans.

«Ce sont des conditions que nous aimons. Nous devons nous regrouper et terminer le travail dimanche.»

Si Giraldo bat Raonic, tout se jouera lors du match ultime entre Pospisil et Alejandro Gonzalez.

Pospisil et Raonic ont offert deux points au Canada vendredi lors des premiers matchs de simple. Pospisil a battu Giraldo 6-3, 7-6 (2), 6-3 et Raonic a gagné 6-3, 6-3, 6-2 face à Gonzalez.

Pospisil a déclaré que Cabal et Farah méritaient pleinement la victoire, samedi.

«Ce fut un match très difficile, a-t-il dit. Ils ont joué exceptionnellement bien.

«Ce fut un match serré et il y a des points ici et là qui ont fait la différence.»

Nestor, qui participait à un 47e match de la Coupe Davis en carrière, a déclaré qu'il savait que le match contre les Colombiens représenteraient un défi.

«Je les ai affrontés souvent cette année (à Brisbane, Barcelone et Madrid sur le circuit de l'ATP) et tous ces matchs ont été serrés, a-t-il raconté. J'espérais un résultat différent, mais ils ont été les meilleurs.»

Le capitaine de la Colombie, Mauricio Hadad, sait que son équipe n'aura pas une tâche facile dimanche, ayant besoin de deux victoires pour arracher la victoire.

«Nous avons maintenant une lueur d'espoir et nous sommes toujours en vie, a-t-il déclaré. Mais Giraldo a un très grand défi devant lui.

«Raonic joue très bien. Il est actuellement un des meilleurs joueurs au monde et il sera le favori sur cette surface-ci.»

Une victoire contre la Colombie permettra au Canada de rester au sein du Groupe mondial, composé de 16 pays, pour une quatrième année de suite. À l'inverse, un revers ramènerait le Canada dans le Groupe I de la zone des Amériques pour une première fois depuis 2011. La Colombie participe aux éliminatoires du Groupe mondial pour une troisième fois seulement et tente de se tailler une place au sein de l'élite mondiale pour une première fois dans son histoire.

PLUS:pc