POLITIQUE

La citation de la semaine - Jean-Martin Aussant: petit conflit entre amis

13/09/2014 08:12 EDT | Actualisé 13/09/2014 08:12 EDT
PC

''Si j’étais militant péquiste, je souhaiterais aussi qu’on ne redonne pas au même équipage le Costa Concordia. Les naufrageurs «entourageux» seront toujours bienvenus comme passagers, mais pas trop près de la cabine du capitaine.''

QUÉBEC - L'image a fait mouche. Le PQ est-il un navire de croisière échoué, mené à sa perte par la désinvolture d'un capitaine qui voulait épater la galerie? Paniqué, le capitaine a-t-il abandonné équipage et passagers dans la tourmente?

Cette phrase assassine se retrouve glissée dans une lettre ouverte d'à peine 510 mots que l'ex-député péquiste et fondateur d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, a publié dans Le Devoir mercredi matin.

Et il y a le choix des mots. Le Naufrageur est le titre d'un des deux livres écrits par Jean-François Lisée sur la «trahison» de Robert Bourassa envers le mouvement souverainiste. Que l'épithète ait visé son auteur ou quelques ex-ministres, le parallèle n'est certainement pas flatteur dans les rangs souverainistes.

Seulement, plusieurs ont tôt fait de relever l'ironie de l'accusation. Jean-Martin Aussant a claqué la porte du PQ en 2011, jugeant que le parti ne travaillait pas activement à l'indépendance. Puis, en juin 2013, il a quitté le jeune parti qu'il avait fondé en invoquant des raisons familiales. L'image d'un capitaine abandonnant le navire n'est pas bien loin...

Quoi qu'il en soit, la missive envoyée de Londres a relancé les spéculations sur sa possible candidature dans la course à la succession de Pauline Marois. D'ailleurs, Jacques Parizeau réitérait la semaine dernière son admiration pour le leader souverainiste, particulièrement populaire chez les jeunes.

S'il décide de faire le saut et de se lancer dans la course à la chefferie, Jean-Martin Aussant devra toutefois convaincre ses collègues qu'il est là pour rester. Il y a un an, il quittait son parti en invoquant la difficulté de gérer une formation politique tout en élevant de jeunes enfants.

Mercredi, ses anciens collègues Cloutier, Drainville et Lisée ont tous assuré que, tel l'enfant prodigue, Jean-Martin Aussant serait accueilli à bras ouverts au sein du PQ. Mais l'histoire ne dit pas s'ils sont prêts à le laisser s'approcher de la cabine.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Jean-Martin Aussant quitte Option nationale