NOUVELLES

Verdict d'homicide coupable pour Oscar Pistorius, vendredi, à Pretoria

12/09/2014 04:45 EDT | Actualisé 11/11/2014 05:12 EST

PRETORIA, Afrique du Sud - Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a essuyé vendredi un verdict d'homicide coupable, en lien avec la mort de sa copine Reeva Steenkamp l'an dernier.

Les procureurs qui l'accusaient de meurtre prémédité se sont dits déçus par ce verdict. Ils attendront toutefois le prononcé de la sentence, le mois prochain, avant de décider s'ils portent ou non la décision en appel.

La juge Thokozile Masipa a estimé que les preuves étaient insuffisantes pour démontrer que Pistorius savait que Mme Steenkamp se trouvait derrière la porte de la salle de bain quand il a ouvert le feu, le jour de la Saint-Valentin 2013.

Elle a ajouté que les procureurs ont été incapables de prouver, hors de tout doute raisonnable, que Pistorius avait l'intention de tuer Mme Steenkamp.

Avant de lire le verdict d'homicide coupable, la juge Masipa a ordonné à l'accusé de se lever dans la salle d'audience. Elle a indiqué qu'il s'agit d'un verdict unanime, ce qui signifie qu'elle et les deux assesseurs qui l'épaulaient étaient en accord.

Pistorius est passible d'une peine de 15 ans de prison pour le verdict d'homicide coupable. La juge lui a accordé sa liberté sous caution, en vertu des mêmes conditions de précédemment.

L'athlète de 27 ans a d'autre part été acquitté de deux accusations d'usage interdit d'une arme à feu mais on l'a trouvé coupable de négligence dans la manipulation d'une arme pour un autre incident n'ayant pas eu de lien avec la mort de Mme Steenkamp.

L'audience de détermination de la peine débutera le 13 octobre. Les deux camps pourront alors appeler des témoins pour aider la juge à déterminer si, et pendant combien de temps, Pistorius doit être envoyé derrière les barreaux.

Certains analystes ont dit comprendre pourquoi il n'a pas été trouvé coupable de meurtre prémédité, tout en étant étonné qu'il n'ait pas été reconnu coupable de meurtre.

«Nous croyons disposer de suffisamment de preuves crédibles pour obtenir une condamnation» pour meurtre, a dit le porte-parole de la National Prosecuting Authority, Nathi Mncube. Il a ensuite ajouté que toute décision concernant un appel de la décision de la juge surviendra après que le dossier ait été «conclu» avec la peine.

La sentence associée à une condamnation pour homicide coupable est laissée à la discrétion du juge, mais peut aller d'une sentence suspendue et une amende jusqu'à un maximum de 15 ans de prison.

PLUS:pc