DIVERTISSEMENT

Shia LaBeouf s'est reconnu coupable d'inconduite à Manhattan (VIDÉO)

10/09/2014 11:12 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Shia LaBeouf a admis mercredi avoir troublé la paix lors d'un spectacle sur Broadway, se reconnaissant coupable d'inconduite dans le plus récent d'une série de controverses ayant entouré l'ex-vedette de la franchise «Transformers» au cours des dernières années.

LaBeouf, qui aurait, selon son entourage, suivi une cure pour traiter sa dépendance à l'alcool depuis son arrestation en juin, a répondu aux questions de la juge, qui ne lui a imposé aucune peine de prison. S'il continue de suivre son traitement pendant au moins trois mois et qu'il évite de troubler la paix pendant six mois, il pourra retirer son plaidoyer et le dossier sera clos.

«Plaidez-vous coupable parce que vous êtes coupable»?, lui a demandé la juge Diana Boyar, une question normale pour une telle infraction.

«Oui, votre honneur», a répondu l'acteur, qui n'a pas voulu répondre aux questions des journalistes à sa sortie du tribunal.

«Nous apprécions la façon dont l'affaire a été résolue par le bureau du procureur de Manhattan», a simplement déclaré son avocat, G. Robert Gage.

L'acteur de 28 ans assistait à une représentation de «Cabaret» mettant en scène Alan Cumming et Michelle Williams, le 24 juin dernier. Il s'est alors mis à fumer des cigarettes, à crier et à proférer des jurons lorsque des gardes de sécurité l'ont escorté à l'extérieur du théâtre. Il aurait alors crié: «Savez-vous qui je suis?», selon les documents de la cour. Au poste de police, il a craché sur les pieds d'un agent, toujours selon les documents.

Il faisait d'abord face à différentes accusations, notamment d'intrusion et de certaines infractions non criminelles incluant l'inconduite. Les procureurs se sont cependant entendus avec lui sur le plaidoyer «en tenant compte du fait que le défendeur est en traitement depuis son arrestation».

Après l'audience, M. Gage a refusé de divulguer des détails au sujet des traitements. La relationniste de LaBeouf avait déclaré en juillet qu'il s'était volontairement soumis à un traitement pour sa dépendance à l'alcool, mais qu'il n'était pas entré en cure fermée. Elle n'a pas répondu aux demandes d'entrevue mercredi.

Surtout connu pour sa participation à trois films de la franchise «Transformers», LaBeouf a attiré l'attention en raison de différents incidents à l'extérieur des plateaux au cours de la dernière année.

Plus tôt cette année, il a présenté ses excuses après avoir plagié l'intrigue et les dialogues d'un court métrage qu'il a réalisé. En février, il a quitté précipitamment une conférence de presse du Festival du film de Berlin pour le film «Nymphomaniac Volume I», puis s'est présenté à la première avec un sac de papier — sur lequel était inscrit «Je ne suis plus célèbre» — sur la tête.

L'acteur avait été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies en 2008, à Los Angeles. Les procureurs avaient indiqué qu'ils n'avaient pas assez de preuves pour déposer des accusations.

INOLTRE SU HUFFPOST

Shia LaBeouf arrêté à New York