NOUVELLES

Pospisil et Raonic offrent une avance de 2-0 au Canada face à la Colombie

12/09/2014 05:02 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

HALIFAX - Le Canada mène 2-0 dans sa confrontation de barrage du Groupe mondial de la Coupe Davis contre la Colombie.

Vasek Pospisil, de Vancouver, a d'abord défait Santiago Giraldo 6-3, 7-6 (2), 6-3, lors du premier match de simple au Metro Centre de Halifax, vendredi. Milos Raonic, de Thornhill, en Ontario, a ensuite battu Alejandro Gonzalez 6-3, 6-3, 6-2.

«Je n'ai certainement pas offert mon meilleur tennis, mais je suis content de la manière dont je me suis battu, a dit Pospisil, qui est âgé de 24 ans. J'ai bien fait sur les points importants. Le terrain est très, très rapide ici à Halifax, ce qui m'aide au service, mais ça complique la tâche quand on veut construire un point. Mais j'ai été capable de m'ajuster et c'est pour cette raison que je suis heureux de la victoire.»

Raonic s'est imposé grâce à son puissant service et son coup droit. Raonic a achevé Gonzalez en une heure et 45 minutes avec 30 as à sa fiche, contre un seul pour le Colombien.

«Le Canada représente un adversaire de taille, a déclaré le capitaine de la Colombie, Mauricio Hadad. Nos deux joueurs ont eu des occasions, particulièrement Santiago, mais Pospisil a réussi d'excellents services et d'excellents coups droits dans les moments les plus importants de la rencontre.»

Raonic était si concentré sur son travail qu'il n'a jamais été dérangé par le fait que l'appareil pour mesurer la vitesse des services ne fonctionnait pas correctement.

«J'ai bien servi aujourd'hui malgré quelques problèmes en début de match et je sais que ça peut démoraliser mon adversaire, a raconté Raonic. Je voulais vraiment bien faire aujourd'hui, même si je me donnerais un B-plus pour ma performance.»

Le capitaine du Canada, Martin Laurendeau, a louangé ses deux joueurs.

«Ce fut une bonne journée de travail. Deux victoires sans perdre un seul set contre une équipe solide, c'est très satisfaisant, a dit Laurendeau. Mais nous avons besoin d'un autre point. Ça pourrait arriver lors du double samedi, mais les Colombiens ont une très bonne équipe. Nous allons devoir bien jouer.»

La surface rapide du Metro Centre de Halifax favorise les Canadiens, qui ont l'habitude de jouer à l'intérieur sur surface dure.

«C'est une autre histoire en double parce que les échanges sont plus courts, a expliqué Laurendeau. Si vous travaillez bien en retour pour terminer le point rapidement, un gros service ne peut pas faire la différence à lui seul.»

La confrontation au meilleur de cinq matchs doit se poursuivre samedi, quand Pospisil et le Torontois Daniel Nestor auront rendez-vous avec Juan Sebastian Cabal et Robert Farah, en double. Dimanche, Raonic jouera contre Giraldo et Pospisil contre Gonzalez.

Frank Dancevic, de Niagara Falls, est le réserviste du Canada.

Le gagnant du match de barrage jouera au sein du Groupe mondial la saison prochaine. Le Canada tente de conserver sa place au sein de l'élite mondiale, après avoir baissé pavillon face au Japon lors du premier tour, tôt en 2014.

Une défaite face à la Colombie relèguerait le Canada dans le Groupe I de la zone des Amériques pour une première fois depuis 2011.

PLUS:pc