NOUVELLES

Peterson fait face à des accusations pour des blessures causées à un enfant

12/09/2014 06:29 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

HOUSTON - Le porteur de ballon des Vikings du Minnesota, Adrian Peterson, a été formellement inculpé au cours de la nuit de vendredi à samedi avant d'être libéré sous caution d'une prison du Texas, où il est accusé d'avoir supposément administré une fessée pour punir l'un de ses fils.

Une responsable du registre judiciaire du comté de Montgomery qui a refusé de donner son nom, prétextant une politique interne, a déclaré que Peterson s'était présenté lui-même au poste de police tôt samedi matin et qu'il avait ensuite été relâché. Selon le porte-parole du bureau du shériff du comté, le lieutenant Brady Fitzgerald, la caution a été établie à 15 000 $US.

Peterson fait face à des accusations pour avoir causé des blessures à un enfant par négligence ou imprudence.

Samedi, Brian McCarthy, un porte-parole de la NFL, a indiqué que le dossier de Peterson «sera étudié en vertu de la politique de conduite personnelle de la ligue».

L'avocat de Peterson, Rusty Hardin, affirme que son client a coopéré avec les autorités et qu'il «a utilisé son jugement pour punir son garçon».

«(Adrian) a appliqué la même discipline à laquelle il a été exposé en grandissant dans l'Est du Texas», a dit Hardin.

Il a ajouté que Peterson «n'avait pas nié ce qui s'était produit» et qu'il avait volontairement témoigné pendant de nombreuses heures.

«Adrian traitera la situation avec le même respect et la même ouverture d'esprit qu'il a prônés depuis le début de cette enquête. Il est important de se rappeler qu'Adrian n'a jamais voulu faire de mal à son fils et qu'il regrette profondément les blessures accidentelles qu'il lui a infligées», a poursuivi Hardin.

Les Vikings ont indiqué dans un communiqué qu'ils recueillaient de l'information sur la situation et ont conseillé aux médias de s'adresser à l'avocat de Peterson.

La NFL n'a pas répondu aux demandes des médias vendredi afin de commenter la situation.

Selon FOX Houston, Peterson aurait puni son enfant de quatre ans avec une petite branche d'arbre.

L'incident serait survenu au mois de mai lorsque le gamin a rendu visite à son père dans la région de Houston. La mère de l'enfant se serait rendu chez le médecin à son retour au Minnesota, et ce dernier aurait constaté des lacérations aux cuisses et aux mains ainsi que des ecchymoses aux fesses et au bas du dos, selon le réseau CBS.

Les Vikings ont confirmé que Peterson n'affronterait pas les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche.

PLUS:pc