NOUVELLES

Pakistan: les talibans qui ont tenté de tuer Malala Yousafzai auraient été arrêtés

12/09/2014 08:21 EDT | Actualisé 12/09/2014 08:21 EDT
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Friday, Sept. 27, 2013 file photo, Malala Yousafzai listens as Harvard President Drew Gilpin Faust introduces her to reporters at Harvard University in Cambridge, Mass. Yousafzai, who survived being shot by the Taliban because she advocated education for girls, has been named the National Constitution Center's Liberty Medal recipient and is scheduled to receive the award at a ceremony on Oct. 21, 2014, in Philadelphia. (AP Photo/Jessica Rinaldi, File)

L'armée a annoncé vendredi avoir arrêté les hommes qui ont tenté de tuer la jeune écolière Malala Yousafzai en 2012 dans le nord-ouest du Pakistan, une tentative de meurtre revendiquée par les rebelles talibans.

Attaquée par balle à la sortie de l'école, l'adolescente de 15 ans à l'époque a survécu à cet assaut qui a fait d'elle une icône internationale de la paix et du droit à l'éducation des enfants, en particulier des filles.

"Le groupe qui a mené l'attaque contre Malala Yousafzai a été arrêté", a annoncé le porte-parole de l'armée, le général Asim Bajwa, au cours d'une conférence de presse au siège des forces militaires à Rawalpindi, près d'Islamabad, la capitale.

Ces dix assaillants ont été interpellés, selon lui, lors d'un raid mené conjointement par l'armée, la police et les services de renseignement dans le cadre de l'offensive militaire lancée en juin dernier contre le Mouvements des talibans du Pakistan (TTP), et d'autres groupes rebelles islamistes dans le nord-ouest du pays, frontalier de l'Afghanistan.

Ils appartiennent au TTP et ont attaqué la jeune écolière, qui défendait le droit à l'éducation des filles dans la région, sur ordre du chef du mouvement, le mollah Fazlullah, a ajouté le général Bajwa.

Les assaillants avaient ouvert le feu sur Malala et plusieurs de ses camarades en octobre 2012 alors qu'elles se trouvaient dans un minibus à la sortie de l'école à Mingora, capitale de la région de Swat, où les talibans avaient été chassés du pouvoir trois ans et demi plus tôt par l'armée.

Grièvement blessée par balles, notamment à la tête, Malala avait été soignée au Pakistan puis transférée au Royaume-Uni, où elle a poursuivi ses traitements et s'est installée avec sa famille.

Son courage a été salué à travers le monde par de nombreuses célébrités et institutions internationales. Elle a notamment remporté l'an dernier le prix Sakharov de l'Union européenne pour les droits de l'homme, et a été sélectionnée pour le prix Nobel de la paix.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Malala Helps Syrian Refugees Cross Border