NOUVELLES

L'Australie hausse son niveau d'alerte au terrorisme

12/09/2014 09:54 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

CANBERRA, Australie - Le gouvernement australien a rehaussé vendredi son niveau d'alerte terroriste au deuxième plus haut degré, en réponse à la menace intérieure associée aux partisans du groupe extrémiste de l'État islamique.

Le premier ministre Tony Abbott a annoncé que le niveau d'alerte passait de «moyen» à «élevé», sur une échelle qui compte quatre échelons, sur l'avis des forces de l'ordre et des services de renseignement du pays.

Le directeur général de l'agence australienne de sécurité intérieure, David Irvine, a indiqué que la menace est en croissance depuis un an, surtout au cours des derniers mois et surtout en raison des Australiens qui rejoignent les rangs de l'État islamique pour combattre en Syrie et en Irak.

M. Abott a toutefois lancé aux journalistes que l'annonce de vendredi ne signifie pas qu'une attaque soit imminente. Il a ajouté que les autorités ne disposent pas d'informations précises concernant un complot. Toutefois, a-t-il dit, des renseignements démontrent que des individus sont intéressés à — et capables de — perpétrer des attaques.

C'est la première fois que le niveau d'alerte surpasse «moyen» depuis que l'échelle a été instaurée en 2003.

M. Abott a prévenu que le public constatera une présence policière et sécuritaire accrue dans les aéroports, les ports, les bases militaires, les édifices gouvernementaux et les grands événements publics.

Un analyste a rappelé que M. Irvine quittera pour la retraite dans quelques semaines. Si la décision de relever le niveau d'alerte avait pu attendre, on l'aurait probablement confiée à son successeur, a estimé it Nicholas O'Brian, de l'université Charles Sturt.

PLUS:pc