NOUVELLES

Horschel joue 66 et mène par deux coups au Championnat du circuit de la PGA

12/09/2014 04:10 EDT | Actualisé 12/11/2014 05:12 EST

ATLANTA - Billy Horschel a démontré pourquoi il est possiblement le joueur le joueur de l'heure en remettant une deuxième carte consécutive de 66 (moins-4), vendredi, et il détient une avance de deux coups au Championnat du circuit de la PGA.

Il s'agit de sa 10e ronde consécutive en-deça de 70. Il compte déjà une victoire et une deuxième place en Coupe FedEx.

Horschel est peut-être le joueur de l'heure sur le circuit, mais sa prochaine bataille l'opposera au golfeur no 1 au monde: Rory McIlroy.

McIlroy a terminé sa ronde avec trois roulés-clés afin d'inscrire un score de 65. Il se retrouve à deux coups du meneur et jouera en compagnie de Horschel au sein du dernier groupe, samedi. Chris Kirk, premier au classement de la Coupe FedEx avant le dernier tournoi des éliminatoires, a commis quatre bogeys lors d'une ronde de 68. Il se retrouve aussi à deux coups de la tête, tout comme Jason Day (67).

Si Horschel, Kirk ou McIlroy remportent le tournoi, ils captureront le titre de la Coupe FedEx et le boni de 10 millions $.

«Je suis un gars qui joue avec beaucoup de confiance quand je suis satisfait de mon golf, a dit Horschel. Je trouve alors une façon de bien jouer et de récolter un bon pointage.»

C'est le moins qu'on puisse dire.

Horschel a joué moins-35 au cours de ses 10 dernières rondes. Il a terminé deuxième au Championnat Deutsche Bank il y a deux semaines, bousillant au moins une chance de se retrouver en prolongation, quand il a envoyé un coup de fer-6 dans un obstacle. Il a enchaîné avec une victoire au Championnat BMW la semaine suivante.

Il vient maintenant de jouer deux fois 66 pour se retrouver à 132, huit coups sous la normale.

McIlroy a quant à lui commis son seul bogey de la ronde au quatrième après une mauvaise sortie de fosse. Il a rebondi avec des birdies avant d'ouvrir la machine en fin de parcours, terminant avec deux birdies sur des roulés de 20 et 25 pieds.

Et il y a eu cette normale au 14e, qui n'a semblé normale que sur papier. Son coup de départ s'est retrouvé dans les pins à droite, a bondi sur quelques branches avant de tomber. Personne ne savait où elle se trouvait jusqu'à ce qu'un partisan ne réalise qu'elle se trouvait dans sa poche.

Un officiel de la PGA s'est assuré que le partisan n'avait pas bougé et McIlroy a pu bénéficier d'un allégement sans pénalité en vertu de la règle 19-1-a.

«Je dois arrêter de frapper hors des allées, a dit McIlroy. Tout peut se produire à ce moment-là.»

Autant il souhait mettre fin à cette superbe saison sur un coup d'éclat, McIlroy semble ne pas trop sans faire avec son jeu.

«Avant même d'amorcer la Coupe FedEx, (...) il s'agissait d'une très bonnes saison. Je voudrais la terminer avec éclat et je me suis mis en position de le faire. Je n'ai rien à perdre: je suis celui qui a gagné deux tournois du Grand Chelem cette année. Je suis celui qui a connu une grande saison. Ces gars-là tentent aussi de terminer leur saison en beauté. Peu importe ce qui arrive ce week-end, ce sera correct pour moi. Mais je veux quand même gagner ce tournoi.»

PLUS:pc