NOUVELLES

États-Unis: un juge ordonne à un séropositif d'arrêter de contaminer ses partenaires

12/09/2014 03:43 EDT | Actualisé 12/09/2014 03:46 EDT
Tetra Images via Getty Images

Un juge américain a ordonné à un homme séropositif d'arrêter de contaminer d'autres personnes après qu'il eut infecté avec le VIH huit partenaires sexuels en quatre années, ont indiqué les autorités vendredi dans un communiqué.

Les autorités locales à Seattle ont émis deux cas d'ordonnance de cessation et d'abstention au cours des derniers mois mais ont ensuite pris la décision extrêmement rare d'emmener le cas devant les tribunaux.

"Nous n'essayons pas de criminaliser des comportements sexuels", a affirmé Matthew Golden, du département de Santé public local cité dans le Seattle Times.

"Nous essayons de protéger la santé publique. Et nous essayons de nous assurer que tout le monde obtienne les soins dont ils ont besoin, y compris la personne impliquée dans cette affaire", a-t-il ajouté.

L'homme en question, identifié seulement par les initiales "AO", a été testé séropositif en 2008, poursuit le quotidien.

La juge du tribunal du Comté de Seattle, Julie Spector, a ordonné à "AO" de se faire suivre médicalement par les autorités de santé publique locales. S'il n'obtempère pas, il risque des amendes et même la prison, d'après le Seattle Times.

Les autorités américaines sont sur ce sujet beaucoup moins sévères que les tribunaux d'autres pays.

En France par exemple, la cour d'assises de de Seine-Saint-Denis a condamné à cinq ans de prison un homme ayant contaminé sciemment sa compagne avec le virus du sida, alors qu'il lui cachait sa maladie, fin janvier à Bobigny (banlieue de Paris). Le tribunal correctionnel de Mulhouse (est) a lui aussi condamné un homme à quatre ans de prison ferme pour avoir contaminé sa partenaire avec le VIH, en mars dernier.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La structure incroyable des virus