NOUVELLES

Village alpin au pied du Massif (VIDÉO)

11/09/2014 08:01 EDT | Actualisé 12/09/2014 01:11 EDT

Le Groupe Le Massif annonce ce matin qu'il va de l'avant avec un important projet immobilier qui prévoit, dans une première phase, jusqu'à 200 unités de logement au pied de la montagne de Charlevoix.

Selon ce que nous avons appris, huit ilots créeront une sorte de village alpin, près de la télécabine installée il y a quelques années.

Les choses se mettent en place pour la réalisation du projet immobilier. L'usine d'assainissement des eaux nécessaire à la réalisation du projet devrait être construite dès le printemps prochain, en même temps que la première pelletée de terre du complexe, a fait savoir le maire de Petite-Rivière-Saint-François, Gérald Maltais.

« Pour l'an prochain, pour 2015, on va desservir le Groupe Le Massif en aqueduc et égout. On va construire notre usine de traitement des eaux et d'ailleurs, on a un protocole d'entente signé avec le Groupe Le Massif et on s'attend à ce que le projet du Groupe lève dès 2015 », ajoute-t-il.

À ce projet immobilier pourraient s'ajouter 300 unités d'hébergement que le Club Med construirait dans le même secteur, un peu plus haut dans la montagne. Ces logements seraient regroupés dans un seul édifice qui compterait six ou sept étages. Il semble que les négociations à ce sujet avec le Club Med vont bon train.

La MRC de Charlevoix a d'ailleurs déjà modifié son schéma d'aménagement pour permettre l'établissement de 500 unités d'habitation et elle pourrait d'ici 2020 en autoriser encore 500 de plus.

« Bien entendu, avec le projet de Club Med, c'est tout de suite 300 unités, sans compter les unités pour le personnel, donc le 500. Si tout va de l'avant, il va être assez vite complété. On est en demande de modification auprès de la MRC pour augmenter le 500 », affirme M. Maltais.

Projets attendus

André Simard, directeur général du Centre local de développement de la MRC de Charlevoix, voit ces projets d'un bon œil pour l'économie de la région.

« Ça va amener du nouvel argent, de nouveaux touristes, mais aussi, il va y avoir des besoins probablement au niveau de nouvelles petites entreprises. Je pense à des entreprises d'entretien ménager ou des entreprises de service qui vont être en lien parce que probablement que les gens qui vont investir dans une propriété à la base vont avoir besoin de services. »

Le maire Gérald Maltais estime aussi que ces projets annoncent un bel avenir pour sa municipalité et pour toute la région de Charlevoix.

Nicolas Marier, propriétaire du commerce Alimentation entre mer et mont, espère des retombées positives pour son entreprise.

« On devrait avoir des résultats, j'imagine. On parle de plusieurs unités de condos en bas de la montagne, donc c'est certain que ça va amener des gens, on espère aussi que ça va marcher avec le Club Med, évidemment. »

Au total, le train touristique, l'hôtel La Ferme à Baie-Saint-Paul et le projet immobilier entraîneront des investissements évalués à 300 millions de dollars. De ce montant, 65 millions ont été octroyés en subventions gouvernementales.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission «Ça commence bien!», rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter