NOUVELLES

Une cinquantaine de mineurs coincés sous terre après un incendie en Saskatchewan

11/09/2014 03:14 EDT | Actualisé 11/11/2014 05:12 EST

SASKATOON - Environ la moitié des quelque 100 employés d'une mine de potasse située près de Saskatoon étaient toujours coincés sous terre, jeudi, après un incendie survenu la veille qui les a forcés à se réfugier dans des abris.

Bill Johnson, de l'entreprise Potash Corp, avait précédemment affirmé que tous les travailleurs coincés dans la mine d'Allan étaient remontés à la surface.

Il a par la suite indiqué qu'une panne de courant avait empêché certains ventilateurs de faire circuler la fumée, de sorte que certains des employés sont toujours retenus à l'intérieur. Il s'attend toutefois à ce que la totalité des mineurs puissent rentrer chez eux bientôt.

L'incendie s'est déclaré dans un camion d'eau, mercredi après-midi, et une équipe a passé les huit heures suivantes à éteindre les flammes et à faire sortir la fumée.

Certains des 96 mineurs ont pu sortir pendant la nuit.

Des incidents semblables sont survenus dans d'autres mines de la Saskatchewan au cours des dernières années.

En février, quelque 50 travailleurs de la mine Agrium, près de Vanscoy, avaient passé une nuit dans un abri souterrain en raison d'un incendie.

En 2013, 318 mineurs s'étaient aussi réfugiés dans des abris après le début d'un incendie dans une mine de potasse près d'Esterhazy. Ils avaient passé plusieurs heures sous terre jusqu'à la disparition de la fumée. Sept ans plus tôt, un incendie au même endroit avait coincé 72 travailleurs pendant 30 heures.

Un autre incendie avait forcé 20 mineurs à se réfugier dans une mine de PotashCorp située à Rocanville, en 2012. Il avait fallu environ 10 heures pour éteindre les flammes et plusieurs autres heures avant que les secouristes donnent le feu vert pour la remontée des travailleurs.

PLUS:pc