NOUVELLES

Le TSX avance, soulevé par de bons résultats et une acquisition de BlackBerry

11/09/2014 04:46 EDT | Actualisé 11/11/2014 05:12 EST

TORONTO - La publication de solides résultats trimestriels et une transaction dans le secteur de la technologie a aidé la Bourse de Toronto à clôturer en hausse, jeudi.

L'indice composé S&P/TSX a progressé de 62,43 points pour terminer la séance à 15 534,32 points.

Le secteur de la technologie a été un des principaux moteurs du gain de jeudi, avec une croissance de 1,55 pour cent. L'action de BlackBerry (TSX:BB) a avancé de 68 cents, soit 6,1 pour cent, à 11,75 $ après que le fabricant de téléphones intelligents eut annoncé avoir acquis Movirtu, qui a développé un système permettant à plusieurs numéros de téléphones d'être actifs sur un seul appareil. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été dévoilés.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,93 cent US à 90,52 cents US, ce qui représente un creux de cinq mois. Une plus faible inflation que prévu en Chine a soulevé de nouvelles inquiétudes quant au ralentissement de la deuxième plus grande économie du monde, ce qui a tendance à exercer une pression sur les devises plus sensibles aux matières premières, comme le huard.

Les marchés américains ont terminé la journée sur une note mitigée, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant cédé 19,71 points à 17 049 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 1,76 point à 1997,45 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 5,29 points à 4591,81 points.

À Toronto, les opérateurs ont aussi été impressionnés par les résultats d'Empire Company (TSX:EMP.A), la société mère de la chaîne de supermarchés Sobeys, qui se sont avérés supérieurs aux attentes des analystes. L'action d'Empire a gagné 1,14 $, soit 1,5 pour cent, à 75,56 $.

Lululemon (NASDAQ:LULU) a affiché un bénéfice du deuxième trimestre de 48,7 millions $ US, en hausse par rapport à celui de 56,4 millions $ US de l'an dernier. Ses revenus ont progressé de 13 pour cent à 390,7 millions $ US et son action a bondi de 14 pour cent à 43,73 $ US sur le Nasdaq.

Le TSX a été retenu par les titres du secteur de l'énergie, après la publication d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie prévoyant une diminution de la demande mondiale pour le pétrole brut, ce qu'elle a attribué à la faiblesse de l'économie en Europe et en Chine.

Le secteur de l'énergie a néanmoins avancé de 0,16 pour cent, le cours du pétrole ayant gagné 1,16 $ US à 92,83 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, après avoir terminé la séance de la veille à un creux de huit mois.

Le secteur des métaux de base, qui a perdu plus de quatre pour cent au cours du dernier mois, a progressé jeudi de 0,5 pour cent, même si le cours du cuivre a retraité de 2 cents US à 3,09 $ US la livre à New York.

Le secteur aurifère a progressé d'environ 1,1 pour cent, même si le cours du lingot d'or a effacé 5,40 $ US à 1239,90 $ US l'once à New York.

PLUS:pc