NOUVELLES

La mère d'un défunt djihadiste originaire de Calgary lance un cri du coeur

11/09/2014 06:11 EDT | Actualisé 11/11/2014 05:12 EST

CALGARY - Une femme de Calgary, dont le fils de 22 ans a été tué alors qu'il combattait avec les extrémistes en Syrie, ne veut pas que son fils soit mort en vain.

Chris Boudreau a pris la parole, jeudi, dans le cadre d'une conférence portant sur la radicalisation des jeunes musulmans.

Son fils, Damian Clairmont, qui s'était converti à l'islam à l'âge de 17 ans, a été tué l'hiver dernier au moment où il se battait en sol syrien au sein de l'État islamique, un groupe extrémiste.

Mme Boudreau a dit que la seule façon pour elle de ne pas sombrer dans le désarroi est de penser qu'elle peut faire une différence, en permettant à d'autres familles de ne pas avoir à endurer l'angoisse qu'elle a elle-même vécue.

Elle a expliqué qu'elle n'avait pas réalisé ce qui était en train d'arriver à son fils avant qu'il ne soit trop tard.

La mère espère maintenant assister à la création d'un programme communautaire qui permettra de travailler avec les autorités religieuses et civiles pour offrir du soutien et des conseils aux familles qui s'inquiètent du chemin que l'un de leurs enfants est en train d'emprunter.

PLUS:pc