NOUVELLES

Des attaques dans des villes et secteurs chiites font 17 morts en Irak

11/09/2014 05:36 EDT | Actualisé 11/11/2014 05:12 EST

BAGDAD - Des véhicules piégés dans trois villes chiites au sud de Bagdad et une explosion dans la capitale ont tué 17 personnes, jeudi, ont affirmé des responsables irakiens.

La police a affirmé qu'un véhicule piégé avait explosé sur une rue commerciale dans la ville chiite de Diwaniyah, tuant six personnes et en blessant 16 autres.

L'explosion d'un autre véhicule près d'un arrêt d'autobus dans la ville chiite de Karbala a tué trois personnes et fait 12 blessés, a-t-on indiqué.

Un troisième véhicule piégé a explosé près d'un restaurant dans la ville sainte de Najaf, tuant cinq personnes et en blessant 12 autres, selon la police.

Peu avant le coucher du soleil, une bombe a fait trois morts et blessé 14 autres personnes près de restaurants dans la partie chiite du district de Bayaa, dans le sud-ouest de Bagdad.

Des responsables de la santé ont confirmé le bilan des attaques.

En juin, le groupe extrémiste sunnite État islamique a pris le contrôle de larges portions du nord et de l'ouest de l'Irak. Ses avancées ont été freinées dans des secteurs à majorité chiite plus au sud.

Le nouveau premier ministre irakien, Haïder al-Abadi, a dit par communiqué, tard jeudi, que des suspects avaient été mis en détention en lien avec les attaques meurtrières, et a promis d'améliorer les efforts du renseignement pour prévenir les attaques à l'avenir.

PLUS:pc