DIVERTISSEMENT

Programmation d'ARTV: culture pour tous

10/09/2014 09:45 EDT | Actualisé 10/09/2014 09:45 EDT
Courtoisie ARTV

Parler de la culture, la faire rayonner et même s’en moquer gentiment: ICI ARTV poursuit sa mission première en 2014-2015 en exploitant à peu près toutes les disciplines artistiques dans sa grille-horaire, qu’il s’agisse d’arts visuels, de cinéma, de lecture, de musique ou de télévision.

C’est ce qui émane principalement de la programmation dévoilée aux médias mardi matin. Sortir des sentiers battus et voir les choses autrement, voilà les leitmotivs de la direction de la chaîne, qui souhaite de surcroît miser encore davantage sur l’interaction avec le public via les réseaux sociaux.

Deux grandes nouveautés, PaparaGilles et Les Contemporains, s’ajoutent aux formules éprouvées que sont C’est juste de la TV, ARTVStudio, Lire, Les Grandes entrevues et Pour l’amour du country, qui amènent les téléspectateurs à ARTV depuis déjà 13 ans. Pour l’amour du country, avec Patrick Norman, qui entame son 12e tour de piste (de chant?) obtient d’ailleurs l’étoile de la «plus vieille» émission de l’antenne.

Artistes sous observation

MC Gilles (alias Dave Ouellet, ou l’inverse) fera-t-il aussi long feu derrière son micro de PaparaGilles? Les premières images de ce magazine culturel humoristique, vues mardi, laissent à tout le moins présager un début fort prometteur. Une fois par mois, le vendredi, à 22h30, en 30 minutes, MC Gilles et ses collaborateurs Jean-René Dufort, Fabien Cloutier et Katherine Levac (à qui il a enseigné à l’École nationale de l’humour) nous montreront l’envers du show-business québécois… à leur manière, incisive et absurde et irrévérencieuse.

Dans l’extrait présenté aux journalistes, le quatuor observait, jumelles au visage, l’activité culturelle de la métropole à partir de… Saint-Lambert. Le bruit du Grand Prix, d’Osheaga, d’Heavy Mtl et d’ÎleSoniq résonne apparemment si fort sur la Rive-Sud qu’il est possible d’y vivre l’effervescence montréalaise sans même se déplacer! On se tiendra près de l’actualité, et MC Gilles jure avoir l’entière liberté de jouer de son franc-parler comme il le désire. Paraît-il qu’on fera la connaissance d’un Jean-René Dufort qui n’a rien à voir avec celui d’Infoman, davantage terre-à-terre. Notre curiosité devant PaparaGilles sera d’abord comblée le 3 octobre, puis le 31, le 28 novembre, le 19 décembre, et à quatre reprises en 2015.

Aux Contemporains, six jeunes artistes visuels laisseront libre cours à leur imagination pour créer des œuvres très, très originales. Charles Lavoie, Caroline Monnet, Manuel Mathieu, Frances Adair Mckenzie, Guillaume Boudrias-Plouffe et Karine Payette ont tous été finalistes au concours Les Ateliers TD, organisé par l’Arsenal et le Musée d’art contemporain, l’an dernier. Pendant sept semaines, en tranche de 60 minutes, on assistera à leur évolution dans des classes de maîtres proposées par sept artistes-parrains (David Altmejd, Marc Séguin, Bettina Hoffmann, Jean-Pierre Gauthier, Cynthia Girard, Isabelle Hayeur et François Morelli), qui ordonneront un thème précis. Ils façonneront chaque fois une création différente et seront jugés par un panel formé de Nicolas Mavrikakis, JoAnn Kane Mark Lanctôt. Le gagnant recevra une bourse de 10 000$ pour l’ensemble de ses réalisations. On constatera leurs progrès dès le 23 septembre, à 21h.

À l’ARTVStudio, Émilie Perreault aura un nouveau partenaire pour arpenter vernissages, tapis rouges et lancements, en la personne de Nicolas Ouellet. Le tandem se déplacera, entre autres. Trop accaparé par La sphère, à ICI Radio-Canada Première, et ses autres projets, Matthieu Dugal a dû abandonner le navire. Mercredi, 21h15, dès ce mercredi, 10 septembre.

C’est plus que de la TV

La nouvelle équipe de C’est juste de la TV déjà bien adaptée, on a pimenté quelque peu le concept pour insuffler une ambiance un peu plus festive à nos vendredis soirs. Marie-Soleil Michon, Jean-Michel Dufaux, Dave Ouellet et Anne-Marie Withenshaw demeurent en poste, ce sera toujours en direct, on analysera encore les bons et moins bons coups au petit écran, mais de nouvelles rubriques dynamiseront un brin l’ensemble et offriront des perspectives encore jamais explorées à C’est juste de la TV. Jetez un œil le 12 septembre, à 21h, pour ne rien manquer; le premier invité sera André Robitaille, qui sera pour la première fois de l’autre côté de la table, après l’avoir menée pendant plusieurs années.

Par exemple, on a offert à la chroniqueuse télévision Thérèse Parisien d’occuper le «Télésiège», c’est-à-dire qu’entre 21h et 22h, pendant que ses collègues papoteront dans la pièce adjacente, la journaliste regardera en direct une émission diffusée ailleurs qu’à ICI ARTV et partagera par la suite ses impressions, à chaud, avec le reste du groupe. Fait amusant, Thérèse Parisien n’aura aucune idée, avant de poser les écouteurs sur sa tête, de ce qu’elle regardera. Ce pourrait être Deux hommes en or, à Télé-Québec, ou Ça finit bien la semaine, à TVA, mais aussi des titres de Télétoon, d’addikTV ou de canaux anglophones. À ARTV, on a assuré qu’on laissera carte blanche à la collaboratrice de Paul Houde au 98,5 FM pour formuler ses commentaires, et qu’on compte même sur sa vive répartie pour créer des échanges mémorables.

Autre référence incontournable dans le domaine, Richard Therrien, chroniqueur au Soleil et créateur du formidable site Qui joue qui?, arbitrera un jeu qui portera le même nom que son portail web. Marie-Soleil, Jean-Michel, Dave et Anne-Marie mesureront leurs connaissances dans une joute de questions-réponses traitant d’un thème souvent utilisé à la télévision québécoise, du genre «La vie de bureau» ou «La famille». Ce segment reviendra environ une fois par mois, et on le testera pour la première fois le 26 septembre.

Dans une série de reportages bihebdomadaires baptisés «Les missions d’Anaïs», Anaïs Favron rendra visite à des téléspectateurs qui prennent plaisir à visionner leurs émissions favorites en groupe, pour le côté social de l’activité, et rencontrera des artisans de l’ombre du médium. Elle ira notamment fouiner dans les bureaux d’André Ducharme, pour voir comment il prépare ses narrations d’Un souper presque parfait, et fera la fiesta avec la joyeuse troupe des Appendices.

À «C’est juste ma TV», on parcourra les moments marquants de la carrière télévisée d’un artiste à la sauce C’est juste de la TV, en incluant les portions habituelles de chaque édition, soit «Ça m’allume», «N’ajustez pas votre appareil» et «Le réparateur». On avait tenté l’exercice avec Véronique Cloutier en février dernier, avec beaucoup de succès. Marina Orsini, Chantal Lacroix et Joël Legendre revisiteront tous leur passé professionnel de cette façon.

Enfin, le public peut encore tenter sa chance au «Conseil des Zapettes d’or», qui sera chargé d’élire les finalistes du Gala des Zapettes d’or, au printemps. Consultez le site internet si vous êtes intéressés.

En vrac

Il faudra attendre après Noël pour plonger dans les séries documentaires Danser! et Les 5 prochains, qui suivront le parcours de sept finissants de l’École supérieure de ballet du Québec et de cinq nouveaux humoristes, Le théâtre des opérations, un voyage artistique autour du monde signé Hugo Latulippe, et Lumière sur…, des portraits de personnalités importantes d’ici, telles Edgar Fruitier, Gérard Poirier, Françoise Faucher, Jacques Languirand, Rita Lafontaine et Andrée Champagne.

À Lire, le mardi, à 20h, dès le 23 septembre, Claudia Larochelle accueillera notamment Chantal Lamarre, Jacques L’Heureux, Charles Lafortune et Marie-Sissi Labrèche, tandis que Stéphan Bureau élargit son champ d’intérêt aux Grandes entrevues en ne se concentrant plus uniquement sur les humoristes. Sylvie Moreau, Réal Bossé, Patrice Robitaille, Pascale Montpetit, Christian Bégin et Marc Messier s’assoiront tous devant lui à compter de décembre.

Au chapitre des fictions, on mise sur la série américaine Rectify, qui commencera le 11 novembre, à 22h et, à l’hiver, sur la deuxième saison de Girls, Le code (un thriller politique australien) et Sherlock (une production BBC – Royaume-Uni).

On rediffusera par ailleurs le documentaire Janette Bertrand – Ma vie en trois actes et les comédies Catherine et La vie parfaite cet automne, et C.A au début 2015.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les nouveautés télé québécoises de 2014-2015