NOUVELLES

Les grands Tom Brady et Matt Cassel vont s'affronter pour la première fois

10/09/2014 07:36 EDT | Actualisé 10/11/2014 05:12 EST

EDEN PRAIRIE, États-Unis - Faisons abstraction de l'épouse top-modèle, des trois titres du Super Bowl et des apparitions à Saturday Night Live ou dans Les Simpsons.

En replaçant Tom Brady dans ses premiers jours dans la NFL, comme choix de sixième tour en 2000, on y découvre l'origine de son amitié avec son vis-à-vis Matt Cassel, des Vikings.

Cassel a été choisi au septième tour par les Pats en 2005, et Brady a reconnu un peu de lui-même dans celui qui avait passé tout son séjour à USC en tant que réserviste. Lui-même réserviste à ses deux premières saisons avec les Wolverines, Brady a pris Cassel sous son aile, consacrant du temps à un jeune joueur que personne ne connaissait.

«Il a dû se battre pendant toute sa carrière et c'est ce qui a fait de lui un joueur exceptionnel, a dit Brady. Que ce soit au secondaire, dans la NCAA ou dans la NFL, ça n'a jamais été facile pour lui. Son parcours a formé son caractère, c'est quelque chose qui l'a vraiment aidé à faire son chemin jusqu'ici.»

Cassel a remplacé un Brady blessé en 2008, aidant la Nouvelle-Angleterre à gagner 10 fois en 15 matches, fournissant 21 passes de touché et 11 interceptions; l'année suivante, Cassel est devenu le partant avec Kansas City.

Dimanche, ils vont s'affronter pour la première fois de leurs carrières, alors que les Patriots (0-1) seront les visiteurs au Minnesota (1-0).

«Tom et moi sommes toujours restés de grands amis, a dit Cassel. On se voit durant la saison morte, on joue au golf ensemble. Je me considère très chanceux d'avoir ce lien-là avec lui. On jase aux deux semaines environ, mais cette semaine ça m'étonnerait.»

Dans ses premières années Cassel a vu non seulement le brio de Brady sur le terrain, mais aussi son leadership dans le vestiaire et sa capacité de gérer la forte pression médiatique entourant les Patriots.

«J'ai appris beaucoup de choses de lui et l'une des principales est son éthique de travail, a dit Cassel. À chaque jour, il a à coeur de bien connaître l'attaque et d'assumer ses décisions.»

Cassel n'a pas été épargné par les blessures et les critiques en quatre ans avec les Chiefs, puis la saison 2013, sa première avec les Vikings, a été frustrante car le club a misé sur trois quarts et n'a gagné que cinq matches, dont aucun à l'étranger.

La saison 2014 des Vikins s'est toutefois bien amorcée, le club s'imposant facilement 34-6 à St. Louis, le week-end dernier. Les Pats ont quant à eux été surpris 33-20 à Miami.

PLUS:pc