DIVERTISSEMENT

«Les enfants de la télé» à Radio-Canada: André Robitaille et Édith Cochrane prennent le contrôle

10/09/2014 09:24 EDT | Actualisé 10/09/2014 09:26 EDT
Courtoisie Radio-Canada

Ils forment probablement le tandem le plus attendu de la rentrée. C’est ce soir que s’amènent André Robitaille et Édith Cochrane à la barre des Enfants de la télé, à Radio-Canada. Le premier succède à Véronique Cloutier, la seconde, à Antoine Bertrand. À quoi doit-on s’attendre?

Les journalistes ont pu visionner en primeur l’épisode qui lancera la saison. On est donc en mesure de répondre à la question. Et la réponse est: vous retrouverez vos Enfants de la télé quasi intacts, avec exactement le même concept et la même dynamique, moments cocasses et fous rires compris. Même qu’on a peut-être un peu poussé la note à cet égard dans la première heure, qui réunit autour de la table Éric Lapointe, Anne Casabonne et Edgar Fruitier.

D’entrée de jeu, on a vaguement l’impression qu’on a voulu insister à gros néons sur l’atmosphère joyeuse qui continuera de régner sur le plateau malgré le changement de garde, alors qu’on regarde les hommes de la soirée se dépêtrer avec leurs cravates, avant même d’avoir visionné un seul extrait d’archives. Mais les blagues coulent avec plus de naturel par la suite et on sent rapidement qu’il y aura tout autant de ces petites bulles magiques avec André et Édith qu’il y en avait au «bon vieux temps» de Véro et Antoine.

D’ailleurs, le nouveau duo n’a pas grand-chose à envier à l’ancien en termes de répartie et de spontanéité. Vive, rieuse, fine observatrice, Édith Cochrane sait déstabiliser gentiment les invités, avec juste assez de piquant et sans méchanceté. Idem pour André Robitaille, qui a toujours eu le chic pour improviser des répliques mordantes et bien placées, dans n’importe quel contexte. Aussi, on sait qu’on a affaire à un vrai fervent du petit écran, qui a tenu le fort de C’est juste de la TV pendant six ans, à ICI ARTV.

Généreux invités

Cerise sur le gâteau, nos deux animateurs ont pu compter sur un Éric Lapointe, une Anne Casabonne et un Edgar Fruitier en très grande forme pour les épauler à la ligne de départ. Il est notamment question de La voix, de Femme d’aujourd’hui, des Simpson, de La galère, d’Unité 9, de voisins qui se «frottent à l’antiphlogistine» et de la santé d’une vache pendant cette «initiation». On n’en dit pas plus pour ne pas gâcher de surprises. Mention spéciale aux vidéos mettant en vedette Edgar Fruitier, toutes très surprenantes.

Répétons-le, ceux qui adoraient les Enfants de la télé de jadis se régaleront tout autant avec cette «deuxième génération». Quelques semaines à peine, et le public aura facilement associé pour de bon ces nouveaux visages - quand même pas si nouveaux! – au décor qui lui est familier. Pour marquer le renouveau, on a aussi repensé et enjolivé l’habillage visuel, tant en ouverture qu’au retour des pauses.

Les Enfants de la télé regagneront leur case-horaire du mercredi, à 20h, dès aujourd’hui, 10 septembre. À TVA, la nouvelle série Au secours de Béatrice, avec Sophie Lorain, leur opposera sans doute une compétition féroce.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les nouveautés télé québécoises de 2014-2015