DIVERTISSEMENT

Retrait d'une accusation qui pesait sur Justin Bieber (VIDÉO)

08/09/2014 09:45 EDT | Actualisé 09/11/2014 05:12 EST

TORONTO - Le chanteur canadien Justin Bieber aura une bataille juridique de moins à livrer.

Sans probabilité raisonnable de condamnation, l'accusation de voies de fait qui pesait sur la star de la pop a été retirée, a expliqué la Couronne.

Cette accusation découlait d'un incident survenu le 30 décembre, lorsque M. Bieber et cinq autres personnes ont été cueillis par une limousine à la sortie d'une boîte de nuit torontoise.

Le chanteur a reçu un chef d'accusation de voie de fait après qu'un des passagers eut frappé le chauffeur de la limousine durant une bagarre, selon la police.

«La Couronne doit prouver qu'il y a eu application de force intentionnelle, et démontrer qui a appliqué cette force», a fait valoir le procureur David Mitchell devant la cour.

«Il y avait un nombre de personnes dans le véhicule assis derrière le chauffeur au moment de l'incident et, avec les preuves disponibles, la Couronne n'est pas en mesure d'identifier hors de tout doute raisonnable la personne qui a eu un contact avec le plaignant.»

L'avocat du chanteur, Brian Greenspan, a affirmé que son client était soulagé.

C'est un pépin juridique de moins pour Justin Bieber, qui a été arrêté et accusé de conduite dangereuse et voie de fait le 29 août, après une collision entre une mini-fourgonnette et un véhicule tout terrain (VTT) dans une région rurale au nord-est de Stratford, la ville natale de M. Bieber en Ontario.

«Une altercation physique» entre M. Bieber et un photographe en a découlé, selon la police. Me Greenspan a précisé que son client séjournait calmement avec l'actrice et chanteuse Selena Gomez, «qui a été incommodée par la présence non désirée d'un paparazzi». Aucune blessure n'a découlé de la collision, mais la police ne pouvait confirmer s'il en découlait de l'altercation. Le jeune chanteur comparaîtra le 29 septembre pour ces accusations.

En janvier dernier, il avait également été arrêté en Floride après une course automobile de rue entre lui et son ami, toujours selon la police. En août, M. Bieber a plaidé coupable à des accusations de conduite imprudente et d'avoir résisté à son arrestation. En vertu d'une négociation de plaidoyer, il a été condamné à suivre un cours de gestion de la colère, à payer une amende de 500 $ US et à faire un don de 50 000 $ US à une oeuvre de charité.

En juillet, M. Bieber n'a pas contesté une accusation de vandalisme. Il a été condamné à payer près de 81 000 $ US pour les dommages causés. Il est également en probation pour une durée de deux ans pour avoir lancé des oeufs sur la demeure de son voisin, infligeant des dommages à la maison de Calabasas, en Californie. Il devra aussi effectuer cinq jours de travaux communautaires, compléter un programme de gestion de la colère de douze semaines et se tenir à distance de la victime et de sa famille pour deux ans. Justin Bieber a depuis déménagé de Calabasas à un condo de Beverly Hills.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les tatouages de Justin Bieber