DIVERTISSEMENT

Quelques films à voir au FCVQ 2014 : le Festival de cinéma de Québec (PHOTOS)

06/09/2014 03:18 EDT | Actualisé 09/09/2014 01:49 EDT
Courtoisie

Le Festival de cinéma de la Ville de Québec (FCVQ), qui fête sa 4e année d'existence, s'ouvrira le 18 septembre prochain avec la première québécoise du film Mommy de Xavier Dolan.

En attendant, nous avons demandé à son directeur de la programmation, Olivier Bilodeau, de nous partager ses coups de cœur de cette nouvelle édition. Des choix éclectiques et étonnants qui permettront aux cinéphiles de faire un joli voyage.

Victor Young Perez

Ce long métrage à saveur historique de Jacques Ouaniche avec Brahim Asloum (champion olympique de boxe à Sydney) nous fait retourner lors de la Deuxième Guerre mondiale. Le jeune Victor, jeune juif arabe, champion du monde des poids mouche, doit affronter le soldat allemand Kurtz. Autour de lui, les fours crématoires recrachent les cendres de ses camarades. Durant son combat, il tiendra tête à son coriace opposant et reverra son enfance à Tunis.

L'article se poursuit après la galerie photos.

Quelques films à voir au FCVQ

Whiplash

Première québécoise pour ce film réalisé par Damien Chazelle qui est déjà passé par les festivals de Sundance, Cannes et Toronto. Andrew, 19 ans, rêve de devenir l'un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s'entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d'intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable.

Wetlands

Tous les critiques s'entendent pour qualifier ce film allemand de plus «crasseux» présenté au dernier festival de Sundance. Dans cette œuvre qualifiée d'organique, une jeune fille Helen qui est obsédée par son odeur ou ses liquides corporels expérimente plusieurs actes sexuels. Elle se retrouve finalement à l'hôpital après un accident de rasage intime où elle rencontre Robin, un infirmier dont elle va tomber follement amoureuse.

Pride

Voilà un autre film qui a été remarqué lors du Festival de Cannes où il a mis la main sur la Queer Palm remise à l'œuvre qui représente le mieux la communauté LGBT. En 1984, en pleine époque thatchérienne, de jeunes militants homosexuels décident d'aider les mineurs qui sont en grève. Mais le syndicat qui les représente est mal à l'aise avec cette alliance. Les jeunes homos iront porter l'argent en mains propres aux mineurs dans des communautés délaissées.

Pause

Film suisse de Mathieu Urfer qui a déjà été présenté à Locarno. Sami, parolier désinvolte et sans ambition, tombe des nues lorsque sa copine Julia, brillante juriste, lui demande de faire une pause. Coaché par son vieil ami Fernand, country man alcoolique, il va tenter l’impossible pour lui prouver qu’elle est la femme de sa vie.

Adieu au langage

Il sera aussi possible de voir la dernière proposition de Jean-Luc Godard qui a été récompensée sur la Croisette du Prix du jury ex aequo avec Mommy. Difficile comme toujours de résumer le film du grand maître suisse. Il faut entrer dans son univers et se laisser aller.

Le Festival de cinéma de la Ville du Québec se tiendra du 18 au 28 septembre.

Information sur la programmation : www.fcvq.ca

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter